CNEAP IFEAP TICEUR WEBMAIL
... CNEAP :

Découvrez les vidéos formations sur la chaîne YouTube du CNEAP !

NS 2068

Appel à projets accompagnement éducatif

Appel à projets accompagnement éducatif 4ème 3ème

 

Cette note de service s’adresse essentiellement aux classes de 4ème et de 3ème de l’enseignement agricole. Elle concerne un appel à projets pour favoriser la mise en place de l’accompagnement éducatif, pour les élèves volontaires de 4ème et de 3ème de l’enseignement agricole (d’autres élèves peuvent y être associés, en fonction des places disponibles) pour l’année scolaire 2012-2013.

 

Cet accompagnement peut se décliner au travers de trois domaines, en fonction du projet d’établissement :

  • l’aide aux devoirs et aux leçons,
  • les pratiques artistiques et culturelles
  • les pratiques sportives.

Ces projets d’accompagnement éducatif sont à mettre en place en dehors du temps scolaire, la durée d’accompagnement sera de 60h maximum pour l’année scolaire.

1 - Important

Comme précédemment, les projets développés dans les établissements du CNEAP ne peuvent pas être assortis d’une enveloppe de 60h de DGH supplémentaires, mais ils peuvent bénéficier d’un soutien financier pour la prise en charge de frais liés au développement de l’activité de 1 500 € maximum (voir page 11 de la note de service,  annexe 4). Il faut construire avec soin le budget. Tous les ans de bons projets sont hélas ajournés à cause d’un déficit de présentation de cet élément du dossier. Le conseil est de bien relire son dossier une fois le budget construit. La relecture doit partir sur la cohérence entre la réponse, les fiches méthodologiques réalisées pour les 3 axes ou domaines et les exemples d’activités proposés dans la note  en annexes : 1, 2, 3.

Ces projets viendront s’inscrire en articulation avec les dispositifs d’accompagnement des élèves hors temps scolaire qui existent déjà.
 

Ils constituent l’occasion d’associer dans une même démarche d’accompagnement et d’aide aux élèves, non seulement des enseignants, mais aussi des personnels de vie scolaire ou des intervenants extérieurs. Cette approche est une opportunité intéressante offerte aux établissements et aux équipes pour innover et apporter des solutions nouvelles favorisant ainsi le travail personnel des jeunes et leur épanouissement.

 

Les projets sont à élaborer et à déposer auprès des DRAAF-SRFD au plus tard 16 juillet  2012 (le cachet de la poste faisant foi). Une version numérique du dossier de réponse est disponible sur le site Chlorofil en cliquant ici.

 

Les services déconcentrés donneront un avis régional (administratif et pédagogique) sur les projets déposés qui sera transmis au plus tard le 4 septembre 2012 à la DGER où un comité national composé de représentants de l’Inspection fera la sélection des projets retenus pour l’année scolaire 2012-2013. L’inspection réalisera une lecture pédagogique et éducative des projets au regard de la méthodologie proposée dans les annexes de la note. Les services déconcentrés seront informés des projets retenus pour le 25 septembre 2012.

Au niveau des établissements, la mise en œuvre de ces dispositifs d’accompagnement éducatif pourra se faire à partir du 25 septembre 2012. Pour les projets retenus, un bilan pédagogique et financier devra être réalisé pour fin juin 2013.

2 - Quelques remarques pour vous aider à la construction de la réponse

La méthodologie de réponse : être très précis dans la formulation de votre réponse, avoir un fil conducteur qui relie toutes les rubriques du formulaire :

  • Bien poser le diagnostic correspondant au périmètre du projet  et l’axe choisi (éviter des éléments juxtaposés). Le conclure par la formulation de la problématique. Il s’agit de répondre aux questions : où en sommes-nous par rapport à notre ambition pédagogique et éducative dans l’un des trois domaines : sur l’aide à l’apprentissage, ou les pratiques sportives ou les pratiques artistiques et culturelles?, quel est le problème majeur à résoudre ? (avoir en arrière fond de réflexion le projet d’établissement).
  • Puis définir les objectifs en lien avec la problématique : utiliser des verbes d’action, il faut répondre aux questions « qu’est que nous visons ? Pourquoi ce projet ? Avec quels objectifs d’action et d’effets ? En rédigeant les objectifs il faut avoir aussi une idée des indicateurs d’évaluation ou de résultats : «à quels signes concrets, tangibles, verrons-nous que les objectifs sont en cours d’acquisition ou atteints ?»
  • Préciser les expériences (actions éducatives déjà mise en œuvre..) qui peuvent permettre de comprendre que vous avez les «ressources», les «compétences» pour mener à bien l’action au-delà du cadre donné par le programme.
  • La dynamique de travail en équipe interne (inter-équipes) et de partenariat : avec qui et comment allons-nous nous y prendre ? C’est aussi dans ce registre qu’il faut penser aux modalités de suivi en équipe en étant pragmatique et précis. Ce suivi peut être des points réguliers, avec quels outils de repérages de la progression du projet. Ce suivi doit intégrer la question des réajustements si cela s’avère nécessaire.
  • Le déroulement et le contenu (ou descriptif du projet) : cela se traduit par des étapes, une progression avec un calendrier, des durées ; on n’est pas loin du plan d’action prévisionnel : comment, quoi ou quelle action, qui, où, avec qui, quand, … 
  • L’évaluation à deux niveaux : celui de l’impact direct sur les apprentissages, le développement personnel des élèves, sur leur progression, sur les réponses apportées au diagnostic de départ et les objectifs poursuivis. Il y a aussi l’évaluation plus globale du projet en lien aussi avec les objectifs et les conditions de mise en œuvre de ce projet : travail d’équipe, qualité des partenariats, conditions matérielles,… La note précise les résultats attendus : c’est une dimension prévisionnelle « qu’est-ce que l’on vise comme impact mesurable ?, à la fin de l’expérimentation, vous allez mesurer l’écart entre « l’attendu et le réalisé ».
  • Bien structurer et renseigner le budget. Ne pas demander d’heures mais une somme de subvention d’un montant de 1 500 € maximum.

L’inspection sera attentive à votre reprise de sa méthodologie sur les trois domaines (cf. annexes 1 2 3.)

 

Des points importants à évoquer dans la réponse

  • La prise en compte très concrète des élèves (diagnostic bien analysé, objectifs centrés sur les résultats des élèves avec des indicateurs très précis),
  • Les partenariats,
  • La valorisation de ce qui se fait déjà dans l’établissement en lien avec son projet,
  • L’ouverture sur l’extérieur,
  • Les TICE.

3 - Notre appui

Nous restons à votre écoute sur les questions que vous auriez à propos de cet appel à projet. N’hésitez pas à nous les transmettre en les situant dans le cadre du projet que vous allez présenter.

 

Anne-Marie Hamayon Marest

Publié le 12 juin 2012

NS 2068
Fichier PDF
NS 2068 (98.1 Ko)