CNEAP IFEAP TICEUR WEBMAIL
... CNEAP :

Découvrez les vidéos formations sur la chaîne YouTube du CNEAP !

NS 2014

Apprentissage de remplacement - Secteur production

Un accord récent passé en mai 2006 entre le MAP et la fédération nationale des services de remplacement a pour but de promouvoir les métiers liés aux remplacements en exploitations agricoles, porteurs de débouchés. Cet accord précise les modalités d'accompagnement des jeunes en contrat d'apprentissage; il permet aux établissements concernés, de renforcer leur contribution socio territoriale.

 

Les points clé de ce dispositif se déclinent comme suit :

Des exigences valorisant la profession

Les diplômes visés dans le cadre de cet accord sont à priori de niveau IV (Bac pro CGEA, BP REA…) - Le pré requis pour le jeune est une qualification de niveau V - mais on peut aussi envisager un BTS.
Du fait des particularités de situations professionnelles visées, l'entrée en apprentissage dans le cadre de cet accord ne peut être envisagé qu'à partir de 18 ans.

 

Des centres d'intérêts pédagogiques et professionnels particuliers

Les situations d'apprentissage et de travail sont marquées du sceau de la responsabilité (remplacement).

Une équipe tutorale, comme prévu en groupements d'employeurs peut regrouper, avec le service de remplacement, plusieurs chefs d'exploitations ou tuteurs opérationnels.
L'accompagnement se réalisera par des maîtres d'apprentissage mobilisés, parce que confrontés à une pénurie de personnel qualifié. Il répond à la double exigence de formation et de garantie des conditions de sécurité, conformément aux dispositions réglementaires. Cet accompagnement doit permettre aussi de définir une véritable progression ou une orientation dans les tâches et responsabilités, susceptibles de relever de plusieurs entreprises agricoles.
Du fait des enjeux motivant cet accord, le dispositif fera l'objet d'un suivi par un comité de pilotage.

 

Pour un projet d'établissements

Les possibilités de formation par la voie de l'apprentissage en services de remplacement complètent les dispositifs existants ou à développer (Professionnalisation, sessions courtes accessibles dans le cadre de DIF…). Plusieurs centres peuvent s'y investir (pour une filière de production par exemple) dans le cadre d'un projet de CREAP. Il importe pour cela de se positionner dès maintenant auprès de votre DRAAF.

 

Jean Marie L'Haridon

Publié le 21 juin 2012

NS 2014
Fichier PDF
NS 2014 (2.3 Mo)