CNEAP IFEAP TICEUR WEBMAIL
... CNEAP :

Découvrez les vidéos formations sur la chaîne YouTube du CNEAP !

Bol de riz solidaire

L’aumônerie de Bonne-Terre, a invité tous les élèves et personnels du Lycée Bonne Terre de Pézenas (34) à un geste de solidarité pour les collèges agricoles de Madagascar.

Ces collèges sont nés de la volonté conjointe des groupements de paysans malgaches et de l'association FERT. Cette démarche rappelle d'ailleurs les conditions de la création de l'école Bonne-terre vivement souhaitée par les agriculteurs il y a 60 ans !
 
En 2005, le Lycée Bonne-Terre, a immédiatement répondu à l'appel de ces organisations souhaitant l'expertise de l'enseignement agricole catholique (CNEAP) pour mettre en place une formation des jeunes agriculteurs, futurs responsables du monde paysan à Madagascar.
 
Des enseignants ont travaillé avec leurs homologues malgaches pour écrire les programmes et monter les formations qui n'existaient pas dans le pays.
Depuis, le lycée Bonne Terre, tout comme d’autres lycées du réseau CNEAP, est resté fidèle à son engagement de départ, soutenant aujourd’hui financièrement 5 collèges agricoles.
 
C’est ainsi qu’en plus des sommes budgétisées par le conseil d'administration du Lycée, certaines animations ou activités contribuent au soutien du projet, en particulier les bénéfices du magasin école de Bonne Terre tenu par les élèves de CAPa et de 3ème, mais également des manifestations ponctuelles comme ce bol de riz où chaque participant a donné un euro en plus de la valeur de son repas au réfectoire.
 
Les jeunes ont été sensibilisés à ce projet en amont grâce à la diffusion d’un diaporama au self. Le jour J, les volontaires ont alors rejoint la cour, où les élèves organisateurs de 1ère STAV avaient dressés les tables. Le beau temps et la bonne humeur étaient de la partie pour ce déjeuner solidaire.
 
Le Père Humberto, prêtre de la paroisse Saint Roch en Piscénois, a rappelé l'importance de la fraternité et de l’implication personnelle de chacun. Il a rappelé que le Carême, pendant lequel a eu lieu cet événement, était l'occasion de faire une pause pour se demander quelles actions de fraternité chacun pouvait réaliser dans son quotidien.

Publié le 10 mai 2017