CNEAP IFEAP TICEUR WEBMAIL
... CNEAP :

Découvrez les vidéos formations sur la chaîne YouTube du CNEAP !

Créer du lien entre lycées

Deux lycées du réseau CNEAP, issus de deux régions différentes, ont établi un partenariat l'année dernière. Les équipes pédagogiques dressent déjà un bilan positif de cette initiative

Après une première expérience réussie durant l’année scolaire 2013-2014, les échanges de classes entre les deux lycées du réseau CNEAP - le LEAP du Guiers Val d’Ainan de Pont de Beauvoisin (38) et le LEAP Bonne Terre de Tourbes-Pézenas (34) se renouvellent cette année autour du projet  « Entre mer et  montagne ».

 

Au-delà du programme riche et varié que constitue cet échange, arrêtons-nous sur l’efficience d’un tel partenariat. Quels en sont les conclusions, les bienfaits ?

 

Pour la 2ème année consécutive 30 élèves de  4ème  de chaque lycée ont été mobilisés avec leurs enseignants pour préparer leur voyage respectif. Les enseignants ont déterminé une thématique commune : la découverte des cultures et des métiers en zone montagneuse et en zone maritime.  Ainsi, tout au long de l’année scolaire, des travaux de recherche documentaire, d’analyse de cartes et de dépliants sont menés en classe, à Pézenas et à Pont de Beauvoisin. Ils donnent lieu à des échanges, à des exposés, à la création d’un blog

 

Pour les élèves, c’est l’occasion de mobiliser les acquis de plusieurs disciplines : l’expression écrite et orale, l’éducation socioculturelle, le sport, l’histoire, la géographie, les sciences, les ateliers techniques de mécanique, d’aménagement de l’espace …  Les travaux collectifs demandés par les enseignants en cours de préparation et lors de la restitution développent l’esprit de solidarité, le respect de soi et des autres. Le projet d’un voyage d’études mobilise toutes les énergies positives !

 

Pour les jeunes et leurs familles

Pour chaque jeune, c’est le moment de dévoiler sa personnalité au-delà de l’attitude en classe. On se dévoile plus en tant que personne qu’en tant qu’« élève ». Pour les parents, ce jumelage leur permet de réaliser qu’à 14 /15 ans, leur enfant est en chemin vers l’autonomie, et qu’il est temps de se faire mutuellement confiance …  Les parents laissent partir le « petit », et lui signifient ainsi qu’ils ont confiance en lui. Cette situation est propice à l’instauration d’un climat éducatif sécurisé. 

 

Pour les enseignants et l’ensemble de l’équipe éducative

Ce projet donne l’occasion de poser un regard nouveau sur chaque élève, on oublie les travers scolaires des uns ou des autres (quand il y en a),  on laisse l’évaluation normative de côté,  on expérimente  la valorisation, l’encouragement, la mobilisation. C’est aussi un temps qui permet de vivre une expérience professionnelle entre collègues, expérience où s’instaurent confiance mutuelle, complémentarité et solidarité, notions indispensables à d’autres projets pédagogiques.

 

Pour  le vivre ensemble

Les échanges entre jeunes, la comparaison des lieux de vie et des spécificités locales conduisent chaque participant à regarder, avec plus d’acuité,  la nature, l’architecture, les activités humaines, les modes de vie et les empreintes sociales que les hommes laissent sur leur territoire.  

L’analyse des différences est extrêmement enrichissante.

 

Les retombées de ce partenariat sont en effet nombreuses et diverses mais toute la subtilité de cette expérience, que nous devons à la force du réseau CNEAP, réside dans ces échanges, qui sont autant d’apprentissages transversaux pour comprendre « l’autre » dans la richesse de sa  différence.  Il faut aiguiser le regard des jeunes et celui des équipes pédagogiques sur ce qui est nouveau, inédit, surprenant, original …  car le respect  de la différence, et l’acceptation de se laisser remettre en cause par « l’Autre » sont le moteur du « vivre ensemble ».

 

Voir également les photos du voyage : http://blog.bonne-terre.fr/voyagesquatriemes

Publié le 02 septembre 2015