CNEAP IFEAP TICEUR WEBMAIL
... CNEAP :

Découvrez les vidéos formations sur la chaîne YouTube du CNEAP !

Dans l'enseignement catholique

La plupart des établissements catholiques d’enseignement agricole trouvent leur origine dans une initiative « professionnelle » demandant à un diocèse ou à une congrégation de prendre en charge un projet de formation et d’éducation

La plupart des établissements catholiques d’enseignement agricole trouvent leur origine dans une initiative « professionnelle » (groupe d’agriculteurs ou de personnes engagées dans le monde rural) demandant à un diocèse ou à une congrégation de prendre en charge un projet de formation et d’éducation, ou dans l’initiative d’un diocèse ou d’une congrégation visant à proposer une réponse éducative à un besoin ou à une politique nationale ou locale d’un secteur professionnel.


Ceci s’est traduit par la présence à la tête des établissements agricoles, de prêtres, religieux et religieuses qui se sont trouvés être d’ailleurs les créateurs et longtemps les dirigeants quasi-uniques du seul syndicat de chefs d’établissement, l’UNEAP. Des communautés de prêtres ou de religieux seront longtemps présentes et il en demeure encore dans les établissements.
 

Il en va de même dans les associations responsables de ces établissements souvent créées ou animées et présidées par des militants de la JAC (Jeunesse Agricole Chrétienne) ou du CMR (Chrétiens dans le Monde Rural), tant au niveau local qu’à la FFNEAP depuis les années 1930.
 

La traduction de ces origines et de cet engagement constamment renouvelé se trouve d’ailleurs à la fois dans les statuts des Comités Diocésains de l’Enseignement Catholique (CODIEC) dès les années 1960 tout comme dans le premier statut du Comité National de l’Enseignement Catholique dont sont membres titulaires à la fois l’UNEAP et la FFNEAP. Autre signe : la participation, comme membre de droit, du secrétaire général de l’Enseignement catholique, au conseil d’administration de l’UNEAP dès 1956, puis du CNEAP aujourd’hui.


De fait, on peut affirmer aujourd’hui, que « le CNEAP est la composante catholique de l’enseignement agricole » ou encore qu’il est « la composante agricole de l’Enseignement catholique », ou encore que « tous les établissements du CNEAP sont des établissements catholiques » (deux établissements protestants adhèrent aussi au CNEAP), ou encore que « tous les établissements agricoles catholiques sont membres du CNEAP ». Seuls des établissements dépendant des Apprentis d’Auteuil échappent à cette définition d’appartenance.

Participation aux structures et instances de l’Enseignement catholique

Les Établissements d’Enseignement Agricole relevant du CNEAP constituent la branche agricole de l’Enseignement Catholique. L’organisation de l’Enseignement Agricole Catholique s’intègre donc dans les structures de l’Enseignement Catholique. Le CNEAP est l’un des quatre organismes nationaux reconnus pour ses spécificités par le Comité National de l’Enseignement  Catholique (CNEC).


L'appartenance institutionnelle du CNEAP à l'enseignement catholique se traduit par la proximité ou la cohérence des textes statutaires qui organisent le CNEAP et ses établissements avec les textes correspondants dans l’enseignement général et technique catholique, et par la participation de représentants de tous les membres et responsables des communautés éducatives des établissements du CNEAP dans les structures ou instances générales de l’Enseignement catholique au niveau national, régional ou diocésain.
 

Plus généralement, les établissements du CNEAP sont reconnus comme catholiques par l’autorité canonique compétente qui délivre au chef d’établissement la lettre de mission conformément à son statut.

 

retour sommaire

Publié le 11 juillet 2012