CNEAP IFEAP TICEUR WEBMAIL
... CNEAP :

Découvrez les vidéos formations sur la chaîne YouTube du CNEAP !

Découvrons ensemble

Trois élèves d'une classe ULIS viennent désormais deux après-midi par semaine au LHRP de Varzy pour découvrir plusieurs secteurs professionnels

Parce que la vocation du LHRP du Haut Nivernais de Varzy (58) est d’accueillir tous les élèves, sans distinction de classe sociale ou de résultats scolaires, le lycée a signé une convention avec le collège Mont-Châtelet de Varzy pour intégrer, deux après-midis par semaine, trois élèves de la classe ULIS (Unités localisées pour l’inclusion scolaire) en 4ème et 3ème de l’Enseignement Agricole.

Clara, Helder et Laure, respectivement scolarisés en 4ème et 3ème au collège public de Varzy suivent un parcours un peu différent des autres élèves. Ces trois jeunes présentent des troubles des fonctions cognitives et ne peuvent donc pas suivre un enseignement ordinaire à plein temps. Ils répartissent leur temps d’apprentissage entre un enseignement spécialisé et suivent ponctuellement ou régulièrement, selon les capacités de chacun, les cours traditionnels dispensés au collège. Ils sont aussi épaulés dans leurs démarches de découvertes professionnelles. Ils font par exemple des mini stages dans des entreprises pour découvrir différents métiers et trouver leur voie. C’est dans ce cadre-là que le mardi et le jeudi après-midi, depuis la rentrée de janvier, ils participent aux cours de puériculture et de cuisine aux côtés des élèves de 4ème et 3ème de l’enseignement agricole du Lycée du Haut Nivernais.

Depuis la rentrée de septembre, les collégiens du LHRP ne suivent plus non plus les cours de manière traditionnelle. Ils font l’expérience des après-midis sans cartable. Cela ne veut pas dire qu’ils ne travaillent pas, mais que l’enseignement est dispensé de manière pratique et ludique parfois. Une autre façon d’apprendre qui répond aux attentes des jeunes venus s’inscrire en voie professionnelle. C’est pour beaucoup d’entre eux l’occasion de renouer avec le goût d’apprendre, la possibilité de progresser différemment.
Clara, Laure et Helder ont donc tout naturellement trouvé eux aussi leur place dans les situations réelles de soins aux nourrissons ou de confection d’une compote de pommes. Sous forme de jeu de rôle ils ont appris à porter, déplacer correctement un bébé, l’habiller ou le déshabiller.  Ils ont épluché les pommes, et suivi la recette pour réaliser et déguster ensuite un dessert réalisé avec leurs nouveaux camarades le temps d’un après-midi. Clara qui souhaitait être agricultrice s’est rendue compte que le monde de la petite enfance lui plaisait bien aussi.

Si l’expérience est enrichissante pour Clara Laure et Helder, parce qu’ils découvrent d’autres univers professionnels, elle l’est aussi pour les élèves du LHRP. Initiés à la puériculture et la cuisine depuis la rentrée de septembre, ils passent du statut d’apprenant à celui d’enseignant lors des séquences avec Clara, Laure et Helder où ils sont, le temps d’une manipulation, amenés à montrer aux trois élèves de la classe ULIS ce qu’ils ont appris. Les échanges fusent, des amitiés se créent au-delà des apprentissages et chacun se sent valorisé dans ce qu’il fait.

L’expérience menée se poursuivra durant tout le deuxième trimestre et sera reconduite avec les élèves de la section Travaux paysagers au troisième trimestre. Clara, Laure et Helder n’ont pas fini de découvrir d’autres domaines professionnels.

Publié le 12 janvier 2017