CNEAP IFEAP TICEUR WEBMAIL
... CNEAP :

Découvrez les vidéos formations sur la chaîne YouTube du CNEAP !

Des talents révélés

Avec l'aide de professionnels, des élèves de Terminale du Lycée de Varzy, ont ait éclaté leurs talents multiples. Une belle réussite !

Avec l’aide de professionnels, les élèves de terminale des trois filières du LHRP de Varzy (58) : SAPAT - Services aux personnes et aux territoires, TCVA - Technicien commerciaux vente en animalerie et AP - Aménagements paysagers ont monté différents projets artistiques et culturels. Un enseignement qui rentre, certes dans les programmes de formation, mais qui permet avant tout aux jeunes de s’exprimer ou de se découvrir et de révéler qu’ils ont parfois des talents cachés.


Théâtre comique pour la filière Aménagements Paysagers
Les Terminales AP ont échangé, le temps d’une soirée, le râteau ou le taille-haie pour un rôle. Là, il n’était plus question de mettre en scène les végétaux, mais de se produire en spectacle. Et quelle prestation ! Les élèves ont revisité le sketch des Inconnus, « Les Chasseurs ». S’inspirant de leur expérience personnelle ils ont multiplié les blagues allant jusqu’à se travestir pour augmenter le taux d’humour. L’assemblée d’adolescents présents ce soir là était tordue de rire. Objectif atteint pour les élèves plus habitués à des conditions de travail plus physiques.


Des images pour un message pour des groupes de jeunes de Terminales Services Aux Personnes et Aux Territoires et Technicien Conseil Vente en Animalerie
Plus posément, les groupes d’élèves ont exposé des clichés photos dans le hall du lycée pour les portes ouvertes du 5 mars 2016. A la sérénité des feuilles d’automne et d’hiver faisait face la gourmandise des clichés de pâtisseries. Confectionnées par les élèves avec l’aide d’un cuisinier, les différents gâteaux aux couleurs chatoyantes ne régalaient ce jour-là que les yeux. Contraste saisissant avec les tons en camaïeu de jaune, orangé et brun des photographies de végétaux. Epaulés par un photographe, les élèves ont joué sur les cadrages, gros plans, plans rapprochés, et la netteté, donnant au flou un caractère artistique.
Des images en noir et blanc, l’alphabet en langue des signes comme une réminiscence pour ne pas oublier que le langage n’est pas universel, qu’il passe aussi par les gestes pour une meilleure écoute de l’autre, de tous les autres.
Deux autres groupes d’élèves de Terminale TCVA ont quant à eux préféré travailler avec les images animées au semi-animées. Ainsi, à travers une vidéo sur l’opération «J’aime la Loire propre » et la pêche, trois jeunes ont permis aux collégiens de l’établissement de prendre conscience de l’importance de la protection de leur environnement.


C’est poétiquement que le groupe de quatre filles de Terminale TCVA a amené ses camarades du lycée à se poser des questions sur l’abandon des animaux. Sensibles à la cause de nos compagnons à quatre pattes, les élèves ont tourné un reportage dans un refuge de la région. Accueillies à bras ouverts par la responsable du refuge, les jeunes filles ont pu longuement échanger sur le sort des animaux et l’engagement des bénévoles pour sauver le plus grand nombre de l’errance. C’est au cours d’une conférence que les quatre élèves ont présenté à l’assemblée le fruit de leur travail. Un diaporama pour convaincre de la nécessité à adopter un animal de compagnie.

 

Des spectacles vivants pour trois autres groupes de Terminales Services Aux Personnes et Aux Territoires et Technicien Conseil Vente en Animalerie
C’est avec leur corps et leur voix que les trois groupes de jeunes ont monté des projets artistiques. Entraînés par des professionnels de la danse et du chant les Terminales SAPAT ont donné un spectacle de danse contemporaine sur des airs de Claude François à Bruno Mars.


Les mouvements étaient plus lyriques pour le groupe de filles de Terminale TCVA qui ont donné leur représentation dans une EHPAD de la région. Un spectacle écrit et produit par les élèves avec l’aide d’un chorégraphe. Elles ont imaginé une nuit au musée. Une gardienne fait sa ronde et se rend compte qu’elle n’est pas seule ; trois danseuses font irruption dans le musée et entraînent la gardienne dans leur monde au travers de tableaux vivants. La grâce des danseuses a solennisé l’instant, un doux moment pour les personnes âgées.


Remontée dans le temps avec un groupe de Terminale SAPAT qui, durant les portes ouvertes du lycée le 5 mars, a donné de la voix aux spectateurs en revisitant des chansons des années 80. Aidés par un professeur de chant ils ont monté tout un spectacle mettant en scène une grand-mère racontant ses années musicales à sa petite-fille. Toute une génération d’artistes remise à l’honneur qui a séduit les familles présentes, un pan de leur jeunesse, l’occasion de fredonner les airs maintes fois écoutés il y a quelques années.


Des projets éclectiques pour laisser libre cours à l’imagination de chaque élève. Si  le travail de préparation est souvent intense, il n’en reste pas moins que le taux d’adrénaline monte d’un cran quand il s’agit pour tous ces jeunes de monter sur scène ou d’exposer le fruit de leur travail au commentaire de tout un chacun. C’est aussi la force de l’enseignement agricole !

 

Publié le 29 mars 2016