CNEAP IFEAP TICEUR WEBMAIL
... CNEAP :

Découvrez les vidéos formations sur la chaîne YouTube du CNEAP !

Au grand air !

Les élèves de Bac STAV du Lycée Touscayrats ont passé trois jours atypiques dans une vallée qui l'est tout autant pour réaliser une étude de milieu dans la cadre de leur cursus scolaire

Retour sur un séjour dans la Vallée du Biros. Les élèves de Bac STAV - Sciences et Technologie de l'Agronomie et du Vivant du Lycée Touscayrats de Verdalle (81) ont passé trois jours dans cette vallée désormais synonyme, pour eux, de découvertes, de rencontres, bonne humeur et de soleil !


Découverte du milieu montagnard
“Bonac-Irazein” est une commune constituée de deux villages qui ne se ressemblent pas vraiment. Mon premier est un bourg enchassé dans la vallée du Biros qui abrite maisons de résidents permanents ou temporaires et un lieu d’hébergement “le relais montagnard”, gîte d’étape constituant une halte propice aux randonneurs en transit et … aux groupes scolaires en balade. Mon second est un hameau d'altitude exposé plein sud en plein cœur de la “soulane”, terme qui désigne ces versants ensoleillés qui accueillent bien plus volontiers les habitations que leurs pendants ombragés. Mon tout, “Bonac-Irazein” est un territoire à découvrir, où depuis quelques années de nombreux trentenaires s’attachent à redonner vie à cette vallée qui a connu ces dernières années un profond exode rural. Lors de ce séjour, les élèves ont apprécié la beauté des paysages et mesuré les difficultés de la vie en montagne s'accompagnant d'une saine fatigue en fin de journée.


Des rencontres mémorables
Bergers, boulangers traditionnels, maraîcher, éleveur de chèvres angora et d'équidés pour le débardage à cheval, les rencontres ont été nombreuses. Nombreux sont les néo-ruraux dans cette vallée du Biros qui, après des parcours d'études longues ont décidé de faire vivre leurs rêves en accord avec leurs convictions et leurs valeurs. Des messages forts transmis aux jeunes !


Problématiques montagnardes
Loin des paysages “jardinés” d'autrefois et permis par de fortes densités de population rurales, les paysages Pyrénéens se ferment. Les élèves s'y sont confrontés en défrichant une parcelle envahie de noisetiers et de cornouillers au cours d'un chantier participatif. La présence de l'ours est aussi une problématique délicate sur laquelle les jeunes ont discuté avec les éleveurs du territoire.


Un lieu d'hébergement particulier
Hébergés au relais montagnard de Bonac Irazein, les élèves ont mesuré la force du collectif et du bénévolat dans le développement de ce lieu alliant hébergement, restauration et animation du territoire. L'association gérant le relais s'est aussi tournée vers le service au territoire en cuisinant au quotidien le repas de la vingtaine d'écoliers du secteur : produits locaux et repas appétissants à la carte du menu tous les jours !
 

Publié le 23 octobre 2017