CNEAP IFEAP TICEUR WEBMAIL
... CNEAP :

Découvrez les vidéos formations sur la chaîne YouTube du CNEAP !

Go to Belgium

Le thème socio-culturel au programme des examens de BTSA en 2013 est "La mondialisation des échanges et de la culture". C'est autour de ce thème que des étudiants se sont rendus en Belgique

Machinisme, surréalisme et BD à Bruxelles

Dans le cadre de leur deuxième année de BTS GDEA - Génie des Equipements Agricoles, les étudiants du LEAP Blain-Derval (44), accompagnés de leurs enseignants, Françoise Pavoux (Communication) et Gérard Oger (Technique) ont effectué un voyage d’étude. Au programme, deux axes principaux : culturel et technique.

L’aspect culturel s’est organisé sur le thème socioculturel au programme de leur examen terminal, « La mondialisation des échanges et de la culture », et s’est déroulé à Bruxelles pendant deux jours bien remplis. Une arrivée dans le quartier de l’Europe avec une participation très active à un « Jeu de rôles - dans la peau d’un député européen » dans les locaux du Parlementarium.

Répartis en quatre groupes politiques, les étudiants se sont prêtés au jeu et ont débattu, négocié, fait des alliances pour l’élaboration de directives européennes sur deux sujets fictifs mais néanmoins très actuels : la solidarité pour l’eau et l’identification des personnes.

La visite du Parlementarium, centre d’information et de communication sur la Communauté européenne a clôturé cette première journée bruxelloise.

La visite du Centre de la Bande Dessinée Belge aborde, dès le lendemain, la mondialisation de la BD et de certains de ses personnages emblématiques et de leurs auteurs : Gaston Lagaffe, Tintin, Lucky-Luke, Natacha, Le Chat… Une balade en ville pour le déjeuner a permis, au détour des rues, de découvrir quelques-unes des fresques géantes représentant ces personnages illustres mais aussi quelques beaux témoignages de l’Art nouveau. Enfin, la visite du Musée Magritte avec une guide passionnée et passionnante a fait découvrir plus concrètement l’artiste mondialement connu et le mouvement surréaliste. « La Trahison des images » avec son célèbre slogan « Ceci n’est pas une pipe » mais aussi « L’Empire des lumières » et « La magie noire » sont autant de tableaux que les étudiants ont contemplés et dont le sens leur a été expliqué par la guide.

L’aspect technique s’est orienté autour de la visite de trois sites d’agroéquipements :

  • L’usine de fabrication des tracteurs Massey Ferguson à Beauvais, où les étudiants se sont familiarisés avec les procédés de fabrication des pièces principales des tracteurs et ont visité toute la chaîne de fabrication,
  • L’usine Tecnoma qui produit du matériel de pulvérisation à Epernay où les étudiants ont pu suivre le processus de montage des matériels de traitement des cultures,
  • L’usine Class au Mans a permis aux étudiants de prendre connaissance des différentes phases de montage des tracteurs. Par ailleurs la chaîne de peinture, investissement récent et ultra moderne, a captivé les étudiants !

Retour sur …
Au terme de cette escapade pédagogique, quelques avis et réactions d’étudiants :

Témoignage collectif des étudiants : « Cette semaine a eu un grand intérêt du fait au niveau technique et culturel. Les visites nous ont permis d'enrichir notre culture générale et de resserrer les liens de notre groupe classe ».

Pierre-Etienne : « Nous avons bénéficié d’un super hôtel en Belgique ! Les visites étaient intéressantes et l'attitude des profs m'a beaucoup plu ! ».
 
Benoît : « Semaine très variée en visites et très intéressante ! A refaire sans hésitation ! »

Nicolas : « Cela a été une semaine très intéressante et très enrichissante. L'entente entre étudiants et professeurs était très sympathique ».

Gérad Oger : « La double approche, à la fois technique et culturel, de ce voyage d’étude a créé une dynamique d’ouverture très intéressante pour les étudiants ».

Françoise Pavoux : « L’approche culturelle avec la découverte du surréalisme et de René Magritte était ambitieuse mais les étudiants ont joué le jeu en préparant le sujet et ils ont apprécié la visite guidée qui est interactive et accompagne parfaitement une première découverte. La guide, Géraldine Barbery, était particulièrement passionnante et les étudiants étaient très pertinents. Je pense qu’ils garderont quelque chose de fort de cette expérience. Un gout de liberté

Publié le 05 juin 2013