CNEAP IFEAP TICEUR WEBMAIL
... CNEAP :

Découvrez les vidéos formations sur la chaîne YouTube du CNEAP !

Dans les coulisses …

Nathalie Guilbaud, Responsable du service université a permis une année encore à l’opéra et au Lycée Fenelon de se retrouver pour une enrichissante rencontre autour du théâtre.

Sur les reliefs du Tyrol

L’opéra Bastille a fait découvrir à la classe de BTSA aménagements paysagers du Lycée du paysage et de l'Environnement de Vaujours (93), l’atmosphère de la scène en travaillant autour de l’opéra de Donizetti : « La fille du régiment ». A la Naissance de ce projet deux professeurs : Messieurs Mosset et Piccioli qui ont plongé les étudiants dans l’univers de cette pièce en proposant en amont un projet de maquette.

 

Immersion dans la pièce

Paysage, scène, mouvements et imagination se sont entremêlés pour parfaire une rencontre sur un air d’opéra.

C’est après imprégnation du livret que les étudiants ont pu réaliser une production en 3D en réponse au sujet donné par leurs professeurs. Ce dernier s’attelait à confronter deux entités : l’enfermement lié à la vie dans le château ainsi que le paysage ouvert du Tyrol.

Une visite des Invalides et du jardin des Tuileries ont eu lieu afin d’appréhender les notions d’échelles et de volume. Pour ce sujet, seul une contrainte dimensionnelle leur a été imposée (50*50 maximum). Contrainte qui a, plus tard, pu ravir les étudiants lors du transport de la maquette dans les tumultes du RER !

 

Carton, scotch, ciseaux, papiers… ont été mis à contribution pour appuyer l’imaginaire des étudiants. Des cartes qui ne sont pas sans rappeler la mise en scène de Laurent Pelly ont également été fournies pour la réalisation de ce projet. L’élaboration de la maquette s’est faite avant la représentation de l’opéra à laquelle les étudiants ont assisté. De fait, c’est avec grand plaisir qu’ils ont pu découvrir les décors réalisés par Chantal Thomas lors de la répétition scène-orchestre. Ils ont pu les comparer à leurs travaux et à leurs différentes interprétations plastiques de l’environnement de la pièce.

 

Huit heures de travail ont été nécessaires à l’élaboration de la maquette. La journée consacrée à cette réalisation entre dans le cadre d’un contrôle continu du module intitulé : Le projet d'aménagement paysager.

 

Ce projet a été présenté au responsable de l’atelier de décor après la visite de l’ensemble des dessous de l’opéra Bastille : les coulisses, les plateaux de répétitions etc… . Les élèves de l’école nationale de musique qui ont également eu la chance d’assister à la répétition générale avec le lycée Fenelon ont exposé à la classe de BTS une ébauche de la vie de Donizetti ainsi qu’un résumé de la pièce.

 

Entre paysage et opéra

Le théâtre n’est pas un domaine si éloigné de la formation de ces étudiants en BTS. Cette expérience leur a fait découvrir des métiers aux aspects très familiers avec l’aménagement paysager. La conception de l’ensemble des décors rejoint la démarche d’aménagement d’ « espaces » qui consiste à réfléchir aux possibilités d’agencement de ces derniers. C’est donc avec curiosité et un grand entrain que ces élèves ont pu profiter des jouissances de cet « environnement » qui était jusqu’alors inconnu pour certains d'entre eux. Ils en ressortent dotés d’images nouvelles et sous l’emprise de refrains aux fortes résonnances.

 

Vivement que cela recommence… !

Publié le 06 juin 2013