CNEAP IFEAP TICEUR WEBMAIL
... CNEAP :

Découvrez les vidéos formations sur la chaîne YouTube du CNEAP !

Alimentation et territoire

Plusieurs lycées bretons du CNEAP ont organisé une table ronde en présence de nombreux professionnels. Au coeur de ces échanges : L'alimentation et le territoire : les enjeux de la qualité

Les étudiants de BTS technico-commercial des LEAP Kerlebost de Pontivy (56) et Anne de Bretagne de Locminé (56), du BTS Agronomie production végétale du LEAP la Touche de Ploërmel (56), les Terminales STAV du LEAP Kerlebost et les Terminales Technicien Conseil Vente en Alimentation du LEAP Anne de Bretagne, ont assisté à une Table ronde sur les enjeux de la qualité en agroalimentaire et en agrofourniture.

 

Organisée par Hervé Le Quéré, enseignant en agronomie et François-Denis Mouhaou, enseignant en génie alimentaire, et animée par Cyr Le Paih, chargé des formations au sein du Groupe Glon, la table ronde a eu lieu au LEAP Kerlebost en présence de nombreux professionnels qui avaient répondu volontiers à l’invitation.

 

Plusieurs thèmes ont été abordés à cette occasion : le concept et les critères de la qualité, la sécurité alimentaire, la sécurité sanitaire des aliments, la qualité perçue (signes de qualité), les enjeux de la qualité pour la Bretagne.

la Qualité : un  enjeu stratégique ou, comment dans un monde globalisé, se singulariser pour continuer à exister économiquement (culture, territoire, économie et emploi).

 

L’enjeu de la table ronde

« La qualité étant une notion transversale et pluridisciplinaire dans les  formations BTS, elle nécessite un débat et un éclairage de la part des intervenants qui pratiquent au quotidien cette qualité et qui sont dans des domaines des compétences différentes. » précisent les organisateurs.

 

Paroles de professionnels

  • Catherine Chatot,  Responsable recherche à GERMICOPA - «la qualité se décline à tous les niveaux de la filière, notamment dans la création variétale, un enjeu considérable pour la Bretagne ».
  • Jakz Bernard, Président de Produits en Bretagne - «la qualité est une exigence primordiale pour les produits bretons. La marque « produit en Bretagne », est une marque collective qui est au-dessus des exigences des cahiers de charges de signe de qualité. Son obtention nécessite de la part des entreprises bretonnes qui adhèrent, plusieurs audits. C’est une démarche plus exigeante que les normes françaises. La Bretagne est la région au monde la plus sécurisée et la plus qualitative en agriculture et en agroalimentaire».
  • Marcel Michaud, Gérant  de Super U de Pontivy - «Le critère le plus important pour le consommateur est celui du goût. La qualité sanitaire des produits » l’est tout autant. C’est pourquoi l’enseigne Super U travaille en collaboration étroite avec les producteurs locaux, soucieux de la démarche qualitative et sanitaire. Cette saine collaboration permet une bonne traçabilité des produits et contribue à rassurer les consommateurs».
  • Pierre Étienne Decherf, Multiplicateur de pommes de terre - «la notion de la qualité pour la multiplication des plants, passe par la qualité sanitaire des produits qui sortent de l’exploitation. D’exigeants et multiples contrôles phytosanitaires sont nécessaires».
  • Hervé Harnois, Exploitant et PDG des yaourts KerRonan - «la qualité de nos yaourts commence par l’alimentation des vaches laitières. Je n’emploie pas l’ensilage de maïs pour nourrir mes vaches. La production de mes yaourts est en circuit fermé (un lactoduc relie la salle de traite à l’unité de production) afin d’assurer la qualité microbienne du lait utilisé ». Ces yaourts portent la marque « Produit en Bretagne ». une TPE qui a fait le choix d’être « locale », même si les contraintes administratives nationales sont lourdes».
  • Christian Coudrin, Responsable qualité d'Altho, fabrication des chips - «la qualité des chips passe avant tout par la qualité des matières premières notamment la qualité variétale des pommes de terre. Il faut également être à l’écoute des consommateurs et c’est par le biais des tests de dégustation que nous évaluons leur satisfaction. La qualité des chips est aussi une affaire d’innovation, à l’image de la chips au goût de l’huitre, primée au SIAL 2012 ». Les chips d’Altho portent la marque « Produit en Bretagne».
  • David Le Ruyet, ancien élève puis étudiant du BTS Technico-Commercial du LEAP Kerlebost, Chef d’entreprise, production de pâtes, une démarche de production locale et artisanale. Il maîtrise la filière de ses produits pour assurer une bonne traçabilité, un outil de qualité recherché par les consommateurs aujourd’hui. «Pour moi la satisfaction des consommateurs est un enjeu de qualité primordiale».

« Tous reconnaissent que la qualité des produits est aujourd’hui un enjeu économique et stratégique pour la Bretagne. C’est une notion qui évolue et demande donc d’être revue à chaque instant. Elle n’est jamais acquise.
Le dynamisme breton pour demain, c’est la qualité de ses produits !
» précisent Hervé Le Quéré et François-Denis Mouhahou.

Pour exister sur le plan international, l’association « Produit en Bretagne », vient de créer la marque «  Bretagne Excellence ». Cette distinction permettra de soutenir les TPE et PME, qui n’ont pas les moyens d’exporter indique Jakz Bernard.
Ce n’est pas un label de qualité, précise-t-il, mais une marque commerciale porteuse de qualité sur la base d’un cahier de charges exigeant.

Publié le 06 juin 2013