CNEAP IFEAP TICEUR WEBMAIL
... CNEAP :

Découvrez les vidéos formations sur la chaîne YouTube du CNEAP !

Visite à la ferme

Dans le cadre de leur module professionnel, les élèves de 1ère Bac Pro CGEA - Conduite et Gestion de l’Entreprise Agricole du LEAP Saint Gabriel Nantes Océan - Site du Pellerin (44), ont visité une ferme à Couéron.
Cette visite visait à valider des connaissances techniques sur l’élevage bovin-viande et à appréhender une organisation et un fonctionnement d’exploitation d’élevage en agriculture biologique.

 

Monsieur Mosset exploite 130 ha en fermage et 20 ha en faire valoir direct sur  la commune de Couéron et son marais. Il élève une soixantaine de vaches de race croisées Blonde d’Aquitaine (les deux tiers) et Charolaise (un tiers). Ces vaches passent huit mois, d’avril à novembre, dans les marais. Les veaux naissent en fin d’hiver sur les coteaux près de la ferme, les mâles sont vendus en broutards et les femelles sont élevées pour la reproduction principalement, elles vêlent à trois ans.

 

Les terres sont occupées par de l’herbe et, selon les années, l’exploitant y cultive cinq hectares de mélange céréalier - avoine / pois / vesce. Soixante-dix hectares sont fauchés chaque année dont cinquante pour du foin et vingt qui sont enrubannés.

Cette récolte est déterminante car ce sera la nourriture des bovins tout l’hiver sur les prés de coteaux. L’excédent pourra être commercialisé auprès des centres équestres de la commune.

Les prés de marais sont aussi valorisés par des bœufs qui sont conduits de façon traditionnelle sans  phase d’engraissement avant la vente.

La valorisation et la finition des animaux est particulière car, faute de céréales, ceux-ci sont commercialisés dans un état moyen c'est-à-dire avec un poids de carcasse un peu léger et un état d’engraissement  qui ne permet pas de maximiser la classification EUROPA. Le groupement UNIBIO permet d’assurer des débouchés dans les rayons bio des grandes surfaces.

 

L’exploitation est bien organisée, les bâtiments, peu nombreux, sont bien disposés, les stocks accessibles.

 

Les élèves ont pu apprécier la diversité des exploitations agricoles, l’impact d’une situation particulière - le marais - sur les choix techniques et stratégiques de cet agriculteur.

 

La visite d’exploitation s’est achevée par une visite dans les parcelles des coteaux de Couéron où la vigne était encore cultivée au début du XXème siècle.

Publié le 09 juillet 2013