CNEAP IFEAP TICEUR WEBMAIL
... CNEAP :

Découvrez les vidéos formations sur la chaîne YouTube du CNEAP !

Etude des reliquats azotés

Dans le cadre de leur formation agricole, des élèves de Bac Pro sont amenés, chaque année, à travailler avec des agriculteurs sur l'étude des sols

Chaque année, les élèves de Bac Pro Conduite et Gestion de l’Exploitation Agricole - CGEA du LPEGTA Sainte Marie d’Aire sur la Lys (62) font le bilan de leur campagne de prélèvements d’échantillons pour  les reliquats azotés.

Début février, pendant quelques jours, ils réalisent des prélèvements d’échantillons de terre sur des parcelles de coopérateurs de la sucrerie Tereos de Lillers à la demande du laboratoire d’analyse de terre Galys.

Ces échantillons de terres seront ensuite envoyés au laboratoire. L’objectif étant de déterminer la quantité d’azote qu’il reste dans le sol à la sortie de l’hiver. Cet azote sera mobilisable au printemps dès le redémarrage de la végétation. On parle ainsi de « reliquats azotés sortie hiver ».

Les résultats permettront de fournir aux agriculteurs un conseil de fumure azotée pour les cultures en place ou les cultures implantées dès la fin de l’hiver. Les agriculteurs pourront ainsi optimiser les apports d’intrants azotés sur leurs cultures tout en réduisant l’impact de ces apports sur l’environnement.


Pour mener à bien cette action, les élèves, dans le cadre de leur formation, suivent des cours techniques de prélèvement des échantillons de terre. Ces échantillons sont obligatoirement accompagnés d’une feuille de renseignements, dans laquelle sont mentionnées les informations nécessaires à l’élaboration du conseil de fumure azotée.


Sur le terrain, la tâche consiste à réaliser un triple échantillon par parcelle, constitué d’une quinzaine de prélèvements effectués à l’aide d’une tarière sur trois horizons (0-30 cm, 30-60cm, 60-90cm). Le travail s’effectue en binôme ou en trinôme, car dans certaines parcelles il n’est pas toujours facile de sortir de terre la tarière plantée à 90 cm de profondeur ! Dans ce cas-là, comme le précise les élèves « nous ne sommes pas trop de trois ! »


Au total, plus d’une centaine d’échantillons ont été prélevés cette année sur un rayon de quinze kilomètres autour d’Aire sur la Lys.

Cette expérience très appréciée des jeunes permet non seulement de mettre en pratique le cours d’agronomie, mais aussi d’établir un contact direct avec les agriculteurs du secteur.
Les élèves tiennent d’ailleurs à les remercier chaleureusement pour leur disponibilité et la qualité de leur accueil lors de leur passage.


Aujourd’hui, les résultats sont revenus chez les agriculteurs. La tendance de cette année est à un niveau historiquement bas de reliquats azotés dans les sols, en raison de la forte pluviométrie hivernale qui a généré un lessivage important.

Publié le 09 juillet 2013