CNEAP IFEAP TICEUR WEBMAIL
... CNEAP :

Découvrez les vidéos formations sur la chaîne YouTube du CNEAP !

Etre bon fait du bien !

Dans le cadre de l'ouverture à l'autre et de la solidarité internationale, des élèves ont retroussé leurs manches pour réaliser un chantier d'envergure. Retour sur une expérience humaine fabuleuse

A la rencontre du peuple Baka au Cameroun

Depuis plus de 20 mois les lycéennes et accompagnateurs du groupe du SEMIL - Service Educatif des Missions Internationales Lasalliennes du LEAP Kerplouz-LaSalle d’Auray (56) se sont mis en chemin pour s’ouvrir à l’international et vivre un chantier de rencontre, en totale immersion dans une autre culture pendant les grandes vacances.

 

Vivre une expérience de service dans la bonne humeur

Cet été 2013, c’est donc en terre camerounaise que la rencontre interculturelle s’est concrétisée : trois semaines durant, toute l’équipe du SEMIL a vécu avec les villageois Bakas et Bantous dans un campement le long d’une piste en latérite qui traverse la forêt du Dja, dans le Sud Est du Cameroun.

Le chantier a été l’occasion de se mettre au service de la jeunesse de Cyrie, et plus particulièrement du peuple Baka (peuple chasseur, cueilleur, pécheur issu de la forêt). Toute l’équipe du SEMIL a participé à la réfection d’un des quatorze centres éducatifs de base gérés par les frères des écoles chrétiennes : remplacement du toit de l’école et des huisseries, réfection des murs, construction de la maison de l’enseignant (en torchis)…

Un chantier réalisé dans la joie, même si le confort matériel tel que l’on peut l’envisager en occident n’existe pas dans la brousse (pas d’eau courante, pas d’électricité, pas de réseau…) !

 

Vivre une expérience de fraternité forte

Comme toujours en Afrique, c’est dans la bonne humeur et avec un esprit festif que l’accueil s’est fait : l’arrivée du groupe du SEMIL a été soigneusement préparée par le partenaire, camerounais Frère Emile et avec les villageois de Cyrie : les palmes ont été plantées le long de la piste, les costumes traditionnels sortis, les chants entonnés accompagnés de danses bien rythmées.

Tout au long du séjour, le peuple Baka a eu à cœur de faire découvrir son savoir-faire, ses traditions et coutumes (chasse et pêche en forêt, construction de mongoulous, plantes médicinales, fêtes traditionnelles, artisanat…).

 

« Ensemble et par association » telle est la devise lasallienne, aussi est-ce dans cette dynamique que le SEMIL entend vivre les chantiers de rencontre : vivre ensemble, faire ensemble, partager le quotidien porté par des valeurs chrétiennes.

Toutes les activités réalisées ont été « d’excellents prétextes aux rencontres fraternelles » que ce soit lors des temps de chantier ou de découverte, lors des manifestions sportives ou culturelles…

 

S’enrichir mutuellement de la différence : Bonne Nouvelle …

La diversité est une vraie richesse. Toutes les rencontres, tous les moments de partage, d’accueil et d’écoute enrichissent et l’un et l’autre : «  une aventure humaine et spirituelle inoubliable » s’accordent à dire tous les participants. « On découvre et on se découvre ! »

 

Bravo aux lycéennes qui ont osé s’engager et qui aujourd’hui se préparent à témoigner auprès de leurs pairs, dans les écoles, communes… : Oriane Baguet, Mélissa Billaud, Tiphaine Caoudal, Agathe Guillo, Elisa Le Gallo, Mathilde Le Brun, Marie-Cécile Le Nézet, Mélissa Puluhen !

 

Un grand merci au réseau international LaSalle, au LEAP de Kerplouz-LaSalle et à toutes celles et tous ceux qui ont soutenu ce projet du SEMIL. A l’heure des remerciements, n’oublions pas les frères des écoles chrétiennes et notamment Frère Emile Onana avec qui l’équipe a partagé tout ce séjour. Le groupe remercie l’ensemble des villageois de Cyrie qui les ont si chaleureusement accueillis et qui aujourd’hui sont chers à leur cœur.

 

Et depuis …

Depuis le 15 septembre, grâce à ces actions de solidarité à Cyrie, ce sont 95 élèves de 6 à 13 ans, répartis en deux classes, qui suivent leur scolarité dans de meilleures conditions matérielles au sein du Centre éducatif de base LaSalle (CEB-LS).

 

Si les projets solidaires du SEMIL sont avant tout des prétextes à la rencontre, il est émouvant de découvrir les photos des enfants du campement de Cyrie à l’occasion de cette rentrée scolaire. « L’école, c’est ce qui fait de quelqu’un… QUELQU’UN ! » (propos de Papa André, camerounais de 78 ans).

 

Ici, en France, il est question d’obligation scolaire… Si quelques apprenants peuvent reprocher à l’école de leur « piquer » beaucoup de leur temps, de les contraindre à faire des devoirs, de leur faire vivre d’exécrables moments lors des examens sans parler du règlement imposé… n’oublions pas que l’école est avant tout un droit, une chance.

 

Dans ce même élan, le film « Sur le chemin de l’école » de Pascal Plisson, actuellement dans les salles, est une véritable ode à la vie dans des décors sublimes (savane du Kenya, monts de l’Atlas marocain, campagne indienne, désert australien), un documentaire attachant et un bel hommage à l’éducation. De quoi se laisser interpeller sur le sens à donner à l’école : sans école, nos sociétés ont-elles un avenir ?...

Publié le 03 octobre 2014