CNEAP IFEAP TICEUR WEBMAIL
... CNEAP :

Découvrez les vidéos formations sur la chaîne YouTube du CNEAP !

Bienvenue au festival !

La semaine du 12 au 19 octobre a été marquée par le 22ème Festival du film de Saint-Paul-Trois-Châteaux auquel ont activement participé des élèves du LEAP Tricastin-Baronnies

Comme chaque année, les élèves du LAP Tricastin Baronnies de Saint Paul Trois Châteaux (26) participent au « jury jeune », cette année sous la présidence de Hefang Wei, réalisatrice chinoise.

 

Ce jury était composé de quatre élèves du Lycée Agricole - Ambre et Julien en Première Bac Pro Conduite et Gestion de l’Entreprise Hippique - CGEH, Charlène et Romain de Terminale STAV et de deux élèves du Lycée de Pierrelatte.

Ils ont visionné 32 courts métrages au cours de la semaine ! Equipés d’une lampe de poche et d’un calepin, ils ont pris des notes à chaud lors de la projection.

 

Les élèves ont été surpris par la variété des procédés : images arrêtées, mélange du noir et blanc et de la couleur, utilisation de la lumière, ainsi que par la force des émotions véhiculées, notamment par le cinéma d’animation.

Pour Julien, « ce n’est pas rien... », il faut juger le ressenti, procéder par élimination. Une mission grandement récompensée, par l’œil bienveillant des professionnels, le fait de côtoyer les responsables politiques, de participer aux réceptions, les élèves estiment qu’ils ont eu beaucoup de chance de vivre cette aventure.

 

Dans le courant de la semaine, a eu lieu la projection de deux courts métrages :  Pockets films, réalisés par les classes de 4ème et de 3ème du Lycée agricole sous la houlette de leur professeur Elsa Bauvet, dans l’ordre pour chaque classe : « Quizz de génération » et » Différents et alors on assume ».

Les élèves ont réalisé ces productions de A à Z, le story-board, le scénario, les dialogues, le tournage, le montage et la diffusion. Films, axés sur le thème des générations et des nouvelles technologies, ainsi que la différence, les collégiens ont été heureux du rendu réalisé !

Même avec peu de moyens, ils sont parvenus à réaliser un travail de qualité et ont ressenti une certaine fierté lors de la projection au public sur grand écran.


Le court métrage surprend toujours son public et a séduit les jeunes par sa force et sa spontanéité.
« Longue vie au court … ! ».

Publié le 03 octobre 2014