CNEAP IFEAP TICEUR WEBMAIL
... CNEAP :

Découvrez les vidéos formations sur la chaîne YouTube du CNEAP !

Case prison …

Des élèves de CAPA Service en Milieu Rural ont choisi d'appréhender le handicap d'une manière aussi surprenante qu'instructive. Retour sur cette expérience

Dans le cadre du MAP - Module d’Adaptation Professionnelle - des élèves de Terminale CAPA Services en Milieu Rural du LEAP Kerplouz-LaSalle d'Auray (56) ont cherché à comprendre comment une personne à mobilité réduite se déplace pour se rendre en ville, dans un commerce, participer à une animation culturelle… Pour cela, ils se sont mis dans la peau de personnes à mobilité réduite, une expérience riche en apprentissages, doublée d’une prise de conscience de taille ! « Une promenade qui fait réfléchir et nous oblige à penser autrement et aux autres ! »

 

La journée de sensibilisation a débuté par la formation de binômes. Un des élèves était porteur d’un handicap - moteur (en fauteuil roulant) ou visuel (yeux bandés), l’autre lui servait de guide-accompagnateur.

 

C’est ainsi que les élèves se sont rapidement rendu compte de la difficulté que peut engendrer un simple déplacement : flaques d’eau, nids de poule, panneaux, poteaux à éviter, trottoirs à descendre ou monter, pavés qui semblent plus bombés, montées ou descentes qui paraissent plus raides… », mais aussi pour les non-voyants « inquiétudes lors de bruits de voitures, de travaux de construction, de portes… ». Une prise de conscience qui « nous oblige à penser autrement et aux autres ! », précise un élève.

 

Direction ensuite un endroit insolite … la prison d’Auray. Les élèves ont donc sillonné la ville pour rejoindre la prison royale où Lydia Dréan , animatrice au service municipal alréen Archives & Patrimoine les attendait. Au programme : découverte du cachot à l’aveuglette : « il nous a fallu imaginer ce dernier avec les autres sens, tatonner avec nos pieds, nos mains, sentir avec notre nez, ressentir les courants d’air, écouter le bruit de la clé dans la serrure, le bruit  de la porte qui s’ouvre, se ferme…et imaginer notre environnement »…

 

Au moment d’enlever le bandeau, un mélange de deux expressions s’est dessiné sur les visages : soulagement et étonnement. « Nous avons perdu la notion du temps, nous avons tous fait la même visite, nous avons tous entendu les mêmes informations, mais nous n’avons pas tous « vu », perçu ou ressenti les mêmes choses ».
En définitive, « Nous n’étions pas à l’aise au début mais c’est une expérience géniale à faire ! »
 « On cerne mieux les difficultés lors des déplacements, on comprend mieux ce que signifie - être accompagnateur
», « on apprend à gérer son stress et à faire confiance à la personne qui nous accompagne », « on découvre autrement des lieux : c’est plus passionnant ! ».

 

A noter que le projet de l’année scolaire précédente, mis en œuvre par les lycéens de Terminale CAP SMR, en partenariat avec la ville d’Auray, avait été sélectionné par la Région -dans le registre « pédagogie innovante et valorisation du patrimoine ». Afin d’illustrer cette dynamique mise e place, depuis novembre 2013, une vidéo est disponible sur le site REGION-BRETAGNE en cliquant ici.

Publié le 03 octobre 2014