CNEAP IFEAP TICEUR WEBMAIL
... CNEAP :

Découvrez les vidéos formations sur la chaîne YouTube du CNEAP !

Le bon choix !

Après un Bac STAV - Sciences et Technologies de l'Agronomie et du Vivant, plusieurs orientations sont envisageables, à l'image des choix faits par les bacheliers de l'Institut d'Anchin

Dominique Bon, coordinateur de la filière STAV - Sciences et Technologies de l'Agronomie et du Vivant - à l'Institut d'Anchin de Pécquencourt (59) a présenté, aux classes de Seconde, ce que l'on peut faire après ce bac. Il a fait appel à des anciens élèves qui sont venus livrer leur témoignage.

 

Marion a obtenu son Bac STAV en 2010. Elle s'était inscrite dans deux voies. Son premier choix, l'école normale de Belgique où on se forme au métier de professeur des écoles en primaire. Son autre choix, une licence d'Anglais à Arras. Acceptée dans ses deux orientations, elle a fait le choix de partir en Belgique. Après trois années d'apprentissage et seize semaines de stage, elle a obtenu son diplôme d'enseignement et a intégré un Master de l'enseignement à Douai. D'ici deux ans, elle pourra, avec le concours obtenu, pendant ses années de Master, enseigner en France.

 

Charlotte est arrivée directement en première à l’Institut d’Anchin. Après un excellent Bac STAV, elle entre directement en école d'ingénieur à Lasalle Beauvais. Elle est actuellement en quatrième année et vient d'obtenir un contrat de trois ans en alternance dans une coopérative céréalière dans le service qualité. Elle a effectué de nombreuses semaines de stages aussi bien dans des entreprises agricoles françaises qu’à l'étranger.

 

Hugo était réorienté après une première S en demi-teinte vers le Bac STAV. Il a obtenu son diplôme en 2011. Il a ensuite suivi un BTS Productions végétales qu'il a réussi brillamment. Alors qu'il s'orientait pour des études courtes, c'est à la fin de son BTS qu'il a décidé de postuler à l'ESPAS, école de commerce de Lille, pour ajouter quelques cordes à son arc. Il profite de ses trois années pour enrichir ses connaissances et garde en tête que même après son orientation de seconde, on peut se tromper et avoir une seconde chance !

 

Laura a obtenu son bac en 2009. Durant son année de Terminale, elle a passé trois concours d'école d'infirmier. Après trois ans d'études, ponctuées de stages dans les différents services, elle a choisi de s'établir au sein d'un bloc opératoire dont elle est aujourd’hui responsable.

 

Enfin, Alice a fait toute sa scolarité à l'Institut d'Anchin. Après son Bac STAV, elle fait un BTS Productions Animales à Genech, puis un CS - Certificat de Spécialisation Lait à Canappeville en Normandie. Dès la fin de son BTS, diplôme en poche, elle a été embauchée par l'entreprise « Avenir Conseil Elevage » sur le secteur de La Capelle en CDI. Elle y gère désormais une quarantaine d'éleveurs.

 

Voici plusieurs profils, des cursus différents, des choix variés ! Ces élèves qui ont fait le choix du Bac STAV ont aujourd’hui la conviction que ce bac complet est un bon tremplin pour réaliser ses projets personnels et professionnels. C'est le message qu'ils ont transmis aux jeunes en quête d'une orientation juste et efficace.

Publié le 03 octobre 2014