CNEAP IFEAP TICEUR WEBMAIL
... CNEAP :

Découvrez les vidéos formations sur la chaîne YouTube du CNEAP !

L’arbre à CHARME

Dans le cadre d'un projet d'animation, des élèves de Seconde Pro SAPAT sont allés à la rencontre de personnes handicapées et ont uni leurs idées pour mener un bien un projet de Land'Art

Les élèves de la classe de Seconde Professionnelle Services Aux Personnes et Aux Territoires du LPRP Sainte Élisabeth de Saint Pandelon (40) ont rencontré, pour la quatrième fois, le temps d’une journée, les personnes handicapées de la Résidence et Services Majouraou dans le cadre de leur projet Land’art au fil des saisons.

Alternativement, les vingt-quatre lycéens et les treize résidents ont organisé, dans leur établissement, une journée de création d’œuvres de Land’art : œuvres éphémères créées à partir de ce que nous donne Dame Nature.

Après avoir composé diverses œuvres autour de l'automne, de l'hiver, et du printemps qu'ils ont immortalisées en les photographiant, c'est une œuvre collective qui a été réalisée au lycée.
Cette œuvre est conçue pour être durable car elle sera exposée le mercredi 18 juin à Mont de Marsan, lors de la journée « culture et handicap » organisée dans le cadre de la semaine Handiland. 

Le nom de cet œuvre a été mûrement réfléchi par ses concepteurs : l'arbre à CHARME :
C comme Culture,
H comme Handicap,
A comme Amitié,
R comme Rencontre,
M comme Majouraou,
E comme Elisabeth.

 

La journée s’est écoulée au fil des animations organisées par les étudiants : peinture, pâte à sel, pâte à modeler, jeux d'images et loto.

Les rencontres pour ce projet Land’art s'achèvent, des liens forts se sont tissés entre les élèves et les résidents. Au terme de cette journée, ce n'est pas un adieu mais un au revoir que tous ont échangé. En effet, ils se reverront au mois de juin pour admirer les photos de leurs œuvres qui seront exposées, et pour réfléchir sur  les trois thèmes : sport, cuisine et diététique qui ont été choisis par les enseignants des lycéens pour leur semaine d’éducation à la santé et au développement durable.

En attendant ces retrouvailles, les contacts par internet seront nombreux. Un grand merci aux archives départementales des Landes qui ont permis de créer des liens privilégiés, si enrichissants, entre les deux publics.

Publié le 03 octobre 2014