CNEAP IFEAP TICEUR WEBMAIL
... CNEAP :

Découvrez les vidéos formations sur la chaîne YouTube du CNEAP !

Blockhaus et chauve-souris

Au premier abord, on ne voit pas forcément le lien entre ces deux mots ... et pourtant il y en a bien un ! Les étudiants de BTS GPN du Lycée Pommerit nous expliquent tout !

Les étudiants de BTS GPN - Gestion et Protection de la Nature 2ème année, du Lycée Pommerit de Pommerit Jaudy (22), ont guidé les ouvriers des services techniques de la commune de Paimpol sur le site de la pointe de Guilben : pelleteurs, maçons et métalliers sont intervenus pour dégager et mettre en sécurité des blockhaus du célèbre Mur de l’Atlantique.

Ces constructions militaires plus ou moins cachées sous la végétation, voire parfois complétement remblayées depuis les années 70, sont aujourd’hui remises en valeur dans un double objectif de valorisation du patrimoine historique de la commune et de protection de deux espèces de chauves-souris rares et menacées - le Grand et le Petit Rhinolophe.
Les travaux engagés vont permettre de réaménager les accès à certains de ces blockhaus de façon à autoriser le passage des chauves-souris tout en contrôlant la fréquentation humaine. Des visites guidées seront possibles en dehors de la période d’hibernation où les chauves-souris ne doivent pas être dérangées.

Pour les étudiants, ce chantier constitue l’aboutissement d’un an de travail !
Pour le compte de la ville de Paimpol, en partenariat avec l’association Bretagne Vivante et avec l’aide d’un historien, ils ont effectué toute l’étude préalable de caractérisation des ouvrages et d’évaluation de leur intérêt écologique et historique. Plusieurs scénarios d’intervention ont ensuite été élaborés et discutés avec les référents de la commune.
La qualité du travail des étudiants a permis l’obtention d’une aide financière de 8 000 € (sur un total de 15 000 €), accordée par la Fondation du Patrimoine. Les aménagements et leur financement ont par ailleurs été approuvés par l’ensemble du conseil municipal.

Il reste maintenant aux étudiants à vérifier l’occupation des lieux par les chauves-souris cet hiver et à préparer une action d’animation sur ce thème auprès d’une classe de scolaires et leurs parents au printemps prochain.

Publié le 02 septembre 2015