CNEAP IFEAP TICEUR WEBMAIL
... CNEAP :

Découvrez les vidéos formations sur la chaîne YouTube du CNEAP !

Séminaire Eco-responsable

Chaque année, la région Rhône-Alpes et les autorités académiques - rectorats de Lyon, Grenoble et l'enseignement agricole - organisent conjointement le séminaire des lycées et CFA écoresponsables

Cette année, rendez-vous pris le jeudi 6 novembre à l'Hôtel de la région à Lyon.

Au "menu" pour cette nouvelle édition, une thématique qui ouvre l'appétit : "la restauration, un enjeu au cœur des établissements !"

 

Mais avant toute chose, être un établissement éco responsable, c'est quoi ?

"C'est un établissement soucieux de mettre en œuvre une démarche de développement durable fédérant les jeunes et la communauté éducative. Il s'agit d'une démarche volontaire, qui se décline à travers une sensibilisation et une implication dans le montage de projets impactant la vie de l'établissement à travers les différentes dimensions du développement durable".

 

Autrement dit, il ne s'agit pas de vouloir être éco-respnsable pour obtenir le label régional, il faut construire un projet, le mettre en oeuvre et le faire vivre !

 

C'est ce que 9 établissements du CNEAP Rhône-Alpes sont parvenus à faire. Ces établissements sont aujourd'hui labellisés éco responsables et ils agissent au quotidien pour véloriser ce label que la région leur a octroyé.

Découvrez ces établissements en cliquant sur les liens suivants :

Dans le cadre du label, les projets menés par les établissements s'articulent autour de six thématiques au choix :

  • Pratiques alimentaires
  • Eau et énergies
  • Solidarité internationale
  • Gestion des déchets
  • Vivre ensemble
  • Déplacements

Chaque année, afin de faire un point sur les pratiques, mais surtout échanger et mutualiser les expériences, la région Rhône-Alpes et les autorités académiques invitent tous les lycées et CFA écoresponsables à participer à une journée de reflexion. Les CFA sont aujourd'hui intégrés à la démarche, ce qui est une bonne chose car, que l'on soit élève, étudiant ou apprenti, chacun est concerné par l'écoresponosabilité.

 

UN PROGRAMME BIEN REMPLI !

 

Venues des quatre coins de la région Rhône-Alpes, les différentes délégations ont été accueillies par Sylvie Gillet de Thorey, 1ère vice-présidente du Conseil régional et Philippe Meirieu, vice-président, délégué à la formation tout au long de la vie.

Tout deux ont rappelé qu'en Rhône-Alpes, 69% des jeunes fréquentent la restauration scolaire, ce qui fait de la région le 1er restaurateur régional !

Ce séminaire, comme l'a rappelé Sylvie Gillet de Thorey vise à entretenir une dynamique de réseaux et d'échanges sur les projets des établissements, apporter des outils d'aide à la mise en oeuvre et maintenir une ambiance dynamique et intéractive entre tous els acteurs de l'écoresposabilité.

 

Afin de débuter la journée en musique, la région a fait appel à la chorale d'un lycée lyonnais. Rereprenant deux titres de Noah et un gospel, ces élèves ont su séduire le public !

 

Après cet intermède musical, l'assemblée est entré dans le vif du sujet avec la conférence sur "l'alimentation et les jeunes" animée par Catherine Pinet Fernandes, sociologue.

Elle a d'abord décrit les différents comportements alimentaires des jeunes et leurs rapports à l'alimentation, en dissociant, lorsque cela était nécessaire, les comportements masculins et féminins ! Tout un programme !!!

Catherine Pinet Fernandes a ensuite resseré son exposé sur les jeunes et la restauration scolaire en rappelant, comme cela avait précisé en introduction que 69% des jeunes rhônalpins fréquentent cette restauration.

Ce constat incite à tout mettre en oeuvre pour transformer "l'ancienne cantine" en véritable restauration scolaire.

Cependant, cela doit s'accompagner d'actions pertinentes afin de limiter certains écueils de la restauration scolaire, notamment celui lié au gaspillage alimentaire. En effet, la restauration scolaire enregistre le plus gros volume de pertes et de gaspillages (entre 179 et 200 g/personne/repas !).

 

Bien des lycées, engagés dans la démarche écoresponsable se situent aujourd'hui en-deça de cette moyenne grâce à des actions concrètes, preuve que l'on peut faire évoluer les comportements positivement !

Un exemple à l'ISETA où Stéphanie Parent, référente écoresponsable, a instauré le tri des 350 kg de déchets organiques par semaine au restaurant scolaire de Poisy. Ces déchets sont ensuite méthanisés (transformés en énergie pour chauffer un lotissement en zone rurale) avant d’être épandus sur les champs du GAEC les Châtelets à Gruffy, une commune voisine.

Aujourd'hui, alors que la moyenne du gaspillage alimentaire est en moyenne de 179 à 200g par personne et par repas, celui de Poisy n'est plus que de 40g/personne/repas. "Objectif : le 0 gaspi", souligne Stéphanie Parent.

 

Après cette conférence, tous les participants ont rejoint un des huit ateliers proposés :

  • Comment rendre les jeunes acteurs dans la restauration de l'établissement?
  • S'approvisionner en produits durables : un choix d'établissement
  • Lutter contre le gaspillage alimentaire : quelles opportunités?
  • Education et alimentation : comment mieux faire ses choix
  • Comment décliner les enjeux de la restauration dans les projets d'établissement?
  • Contrats tripartites et évolution du dispositif des lycées écoresponsables
  • Comment accompagner les élèves/appretnis délégués dans leurs missions?
  • COP21 : alimentation et changements climatiques

Chaque atelier a proposé des retours d'expériences et un débat pour avancer, émettre des idées, être dans le concret.

 

LES LYCEES DU CNEAP RHONE-ALPES REGORGENT D'IDEES !

 

Cette journée a également permis aux neuf établissements du CNEAP de se rencontrer et d'échanger sur leurs pratiques, l'occasion aussi de mettre en lumière certaines actions, en particulier.

 

Citons plusieurs exemples :

Au LEAP de Saint Jean de Bournay, Sandra Milliat, référente écoresponsable précise que le lycée a obtenu le label l'année dernière et que la gestion des déchets est au centre des actions.

Ainsi, à la cantine, chaque jour, sont récupérés, d'une part les pots de yaourts, d'autre part le pain.

une fois par semaine, les pots de yaourts sont envoyés au centre de tri afin qu'ils soient recycler, quant au pain il est redistribué aux membres du personnels qui ont des animaux.

Autre action, toujours en lien avec la gestion des déchets : dans le cadre d'un projet de classes, les élèves de 3ème ont conçu et réalisé un meuble de tri adapté à la récupération du papier et des verres. On trouve aujourd'hui ce meuble dans toutes les classes, les bureaux ainsi qu'en salle des profs. Chacun est accompagné d'une affiche explicative sur le tri, également réalisée par les élèves.

Un autre meuble, celui-ci adapté à l'extérieur est en cours de réalisation, toujours dans le cadre d'un projet classe. Il permettra de récupérer les piles, canettes, bouteilles plastiques et emballages.

 

A l'ISETA de Poisy, labellisé écoresponsable depuis 2006 (lycée pilote pour la région à l'origine), de nombreuses actions existent déjà et cette année, à l'occasion de la semaine de la solidarité internationale, un happening autour de la mode écoresponsable va être initié. Le programme est en cours de réalisation et nous reviendrons sur cette semaine courant décembre, à l'issue de l'événement.

 

Au LAP Tricastin-Baronnies de Saint Paul Trois Châteaux (26), labellisé depuis trois ans, Dominique Azas et Marie Munoz, référents écoresponsables, appliquent une thématique différente chaque année. 2012-2013 : le tri des déchets, 2013-2014 : les économies d'énergie, 2014-2015 : l'alimentation.

Cette année, ce sont donc plus spécifiquement les élèves de terminale STAV qui sont mobilisés,

  • d'une part au niveau des cours avec l'étude d'un produit agricole sous tous ses aspects - culturel, social, gastronomique, de la production au produit fini,
  • d'autre part, dans le cadre de 1/2 journées banalisées autour de l'écoresponsabilité. La prochaine aura lieu au mois de décembre : visionnage du film "En quête de sens" et conférence de Pierre Rabhi, qui défend un mode de société plus respectueux de l'homme et de la terre et soutient le développement de pratiques agricoles respectueuses de l'environnement et préservant les ressources naturelles, l'agroécologie, notamment dans les pays arides.

Au LHP Lyon Pressin de Saint Genis Laval (69), Marie José Julia, référente écoresposable, met également la gestion des déchets au coeur des projets. Une grande importance est également donnée au développement des circuits courts. Un projet d'installation de potager bio a donc été lancé avec l'objectif de fournir la cantine (en partie) et de développer une activité maraichère et de vente directe auprès de l'ensemble des personnels du lycée dans un premier temps.

 

LES ECO-DELEGUES

 

Dans tous ces lycées, les référents écoresponsables sont accompagnés d'élèves volontaires, déjà sensibilisés au développement durable et dont certains ont été élus éco délégués.

Certains d'entre eux, présents au séminaire, ont profité de la journée pour trouver de nouvelles idées. Reste à développer les moyens disponibles pour les mettre en application !

Ils ont pu trouver des débuts de solutions auprès des exposants du forum. En effet, une douzaine de stands présentaient, soit des solutions d'aide au financement, soit des conseils pédagogiques et éducatifs précis, ou encore des exemples de projets réalisés.

Au final, une journée dense en échanges et idées. Tous les lycées et CFA labellisés sont, bien entendu, invités à poursuivre la démarche.

 

ET LA SUITE ?

 

Aujourd'hui le CNEAP Rhône-Alpes compte 9 lycées écoresponsables sur 25.

L'ambition est, bien entendu, d'accroître ce chiffre !

 

Très motivées, les différentes délégations des 9 établissements ont déjà pris date pour le prochain séminaire à l'automne 2015.

En outre, afin de mutualiser leurs expériences et d'être force de proposition, l'ISETA de Poisy a proposé aux autres établissements écoresponsables du CNEAP Rhône-Alpes de tenir un stand commun lors de ce prochain séminaire. Et d'ici là, d'autres lycées et CFA auront peut-être obtenu le précieux label !

 

Pour en savoir + sur la démarche et les conditions d'obtention du label, n'hésitez pas à consulter le site Internet mis en place par la région récemment.

Très complet, il permet d'avoir de très nombreuses informations sur l'écoresponsabilité et les thématiques d'application, ainsi que de nombreux exemples pris au sein des lycées et CFA.

Sans plus attendre, rendez-vous sur : http://etablissement-ecoresponsable.rhonealpes.fr

Publié le 12 novembre 2014