CNEAP IFEAP TICEUR WEBMAIL
... CNEAP :

Découvrez les vidéos formations sur la chaîne YouTube du CNEAP !

Direction la grande île

Dix jeunes ont vécu au rythme malgache lors d'un voyage d'immersion. L'occasion pour eux de découvrir un autre mode de vie mais aussi de prendre conscience des différences avec leur quotidien

Le LEAP Val de Sarthe - Site d’Etriché (49) et le lycée EFAGRIR-Franz-Stock de Mignières (28) ont organisé un voyage d'immersion scolaire à Madagascar du 15 octobre au 16 novembre. Six élèves de terminale Bac Pro SAPAT - Services Aux Personnes et Aux Territoires et quatre élèves de terminale Bac STAV, accompagnés de deux enseignants.

 

Les élèves ont effectué un stage de trois semaines dans des organismes, dont les causes défendues sont avant tout humanitaires. Ils étaient deux sur chaque lieu de stage, tous situés à  Antananarivo, la capitale.

 

Certains ont abordé des problématiques liées à la scolarisation des enfants de quartiers pauvres. C’est le cas des élèves qui ont effectué leur stage au CDA - Centre de Développement d'Andohatapenaka ou au sein de l’organisation « les enfants d'Ankasina ». Les élèves ont vu dans les yeux de ces enfants qui sont pourtant démunis, de la joie, des sourires, des rires et surtout une incroyable envie d'apprendre. Ils ont ainsi relativisé leurs soucis personnels et compris la chance qu'ils ont d'être scolarisés dans des conditions incomparablement meilleures !

 

Les élèves en stage au Centre de santé du CDA, le dispensaire de l'association des Enfants d'Ankasina ou au CHU d’Antananarivo ont été confrontés aux problématiques d’accès aux soins. Là encore, ils ont appréhendé les écarts entre la situation malgache e le cas français.

Les élèves ont observé la prise en charge (ou non) des malades et mettre en pratique le suivi de certains malades. Ils ont également constaté le dénuement de certains patients dans un pays qui ne possède pas ou très peu de protection sociale.

 

D’autres élèves, enfin, ont abordé la problématique de l'eau, et notamment l'adduction d'eau potable au cours de leur stage au sein de l'ONG Fikrifama. Ils sont allés dans des villages pour observer la mise en place de bornes fontaines et se renseigner sur l'utilisation et le suivi du fonctionnement de ces bornes. En effet, ces ouvrages se détériorent avec le temps et sont parfois laissés à l'abandon.

 

Au cours de ces trois semaines, et en dehors des périodes de stage, le groupe a sillonné la capitale avec prudence. En effet, l’insécurité est partout et les déplacements exigent de grandes précautions. C’est donc avec discernement qu’ils ont arpenté les différents marchés et rues de la ville, l’occasion pour eux de se mettre à l’heure malgache, de goûter le mode de vie local au travers de l’alimentation ou encore de l’artisanat.

 

Après deux semaines à Antananarivo, les élèves et leurs enseignants ont consacré les derniers jours à un voyage plus touristique dans l’est de l’île. La richesse de la faune et de la flore, sans oublier la beauté des plages ont contribué au bonheur des élèves, bien conscients de la chance qu’ils ont eu de découvrir cette grande île.

 

Ce voyage et cette immersion auront contribué à l’ouverture d’esprit des élèves et à leur enrichissement personnel et intellectuel.

Publié le 02 septembre 2015