CNEAP IFEAP TICEUR WEBMAIL
... CNEAP :

Découvrez les vidéos formations sur la chaîne YouTube du CNEAP !

Tiad Reizh

Déclinaison de la démarche Breizh Alim, "Tiad Reizh" a été lancée le 4 octobre dernier au Lycée La Touche de Ploërmel

 

L’an dernier, la Région Bretagne a invité l’enseignement catholique à la mise en place de la démarche concertée et participative Breizh’Alim, qui vise à réorienter les marchés publics pour assurer un approvisionnement de proximité et de qualité en restauration collective. Breizh Alim’ organise le rapprochement de l’offre des producteurs et des filières alimentaires bretonnes avec la demande des acheteurs.

L’enseignement catholique de Bretagne, avec plus de 250 000 élèves scolarisés dans son réseau, soit 44% de la population scolaire de Bretagne, représente plus de 33 millions de repas servis chaque année scolaire*, soit un budget annuel d’approvisionnement en matière première d’environ 50 millions d’euros.

Sollicité par le Conseil Régional, l’Etat et la Chambre d’Agriculture de Bretagne pour rejoindre la dynamique Breizh Alim’, l’Enseignement Catholique de Bretagne a initié le projet Tiad Reizh « Maison juste » pour profiter de la dynamique tout en l’adaptant à ses propres problématiques. En effet, dans l’enseignement catholique, la restauration n’est pas soumise aux marchés publics. Elle fonctionne en autonomie en lien avec les GAEL - Groupement d’Achats des Ecoles Libres. Tiad Reizh vise à répondre à l’invitation du pape François de mettre en œuvre « une croissance par la sobriété heureuse » et promouvoir ainsi une politique d’achat responsable et une éducation qui unissent étroitement le respect de la nature et du monde agricole.

Ainsi, le 4 octobre dernier, au Lycée La Touche de Ploërmel (56), Tiad Reizh a fait l’objet d’une journée de lancement en présence de directeurs d’établissements, de chefs cuisiniers, d’agriculteurs, de transformateurs et des nombreux partenaires, parties prenantes de ce projet. Cette journée a permis de créer une dynamique au sein du réseau de l’enseignement catholique breton, dont le réseau CNEAP est l’une des composantes.

Patrice Moyon, journaliste à Ouest France a animé une table ronde avec les différents acteurs de Tiad Reizh :
  • Hind SAOUD, conseillère régionale de Bretagne en charge de la commande publique et de la politique d’achat
  • Laurent KERLIR, vice-président de la Chambre d’agriculture de Bretagne en charge du dossier « Alimentation »
  • Le père Jean-Yves Le Saux du Morbihan, Vicaire Général du diocèse de Vannes, mandaté par Mgr Centène
  • Marie LE CUIT PROUST, adjointe de la SGAR, représentant le Préfet de région
  • Virginie TEXIER, présidente de l’association de parents d’élèves l’APEL de Bretagne
  • Erwan CROGUENNEEC, chef d’établissement du collège St Stanislas à St Renan
  • Jean-Loup LEBER, Secrétaire Général du CAEC
  • Stéphane GOURAUD, Directeur Diocésain du Morbihan, responsable du dossier TIAD REIZH pour le CAEC.
Les échanges ont permis de mettre en évidence la philosophie du projet. Tiad Reizh, déclinaison de Breizh Alim, insiste sur la dimension territoriale. Il s’agit bien de valoriser les savoir-faire des territoires bretons, cette valorisation permet aussi lui donner de la force « à l’extérieur ».

Au terme de la table ronde, quatre étudiants ont pris la parole pour présenter le Lycée La Touche et plus particulièrement son exploitation agricole. Créée en 1930, l’exploitation de La Touche représente 250 ha de surface agricole utile. Gérée par un responsable d’exploitation et quatre techniciens d’exploitation, elle se divise en 5 pôles de productions :
  • Lait
  • Porc naisseur-engraisseur
  • Volailles de chair
  • Vaches allaitantes
  • Méthanisation
  • Cultures (grades cultures dont légumes de plein champ)
Cette exploitation représente un formidable outil d’apprentissage et de travail pour les élèves et étudiants de la 4° au BTS. Support pédagogique et professionnel grandeur nature, l’exploitation participe à la formation des futurs agriculteurs du secteur. Un point important quand on sait que 50% des effectifs du Lycée La Touche ne sont pas issus du monde agricole.

A l’issue de leur présentation, très appréciée des participants, le public a été invité à visiter et découvrir les ateliers de production avec les étudiants, leurs enseignants, des agriculteurs et des professionnels de différentes filières. Objectif pour les participants : bien comprendre les conditions de production pour le porc, la volaille, le bœuf, le lait, les légumes et appréhender le fonctionnement de l’unité de méthanisation.

Pour clore cette journée de lancement, les participants ont été invités à déguster un déjeuner composé de produits issus d’un approvisionnement essentiellement local et à un coût correspondant au marché scolaire. Un menu savoureux apprécié de tous !
Cette journée a suscité un réel engouement de la part des participants. Il faut maintenant œuvrer pour la mise en œuvre concrète de Tiad Reizh, ce à quoi les partenaires se sont engagés.
 
 * Panorama régional de la restauration collective – étude DRAAF de Bretagne 2012

Publié le 16 oct 2017