CNEAP IFEAP TICEUR WEBMAIL
... CNEAP :

Découvrez les vidéos formations sur la chaîne YouTube du CNEAP !

Une visite particulière

Mélanie Laurent et l’Enseignement Agricole, une belle histoire en devenir … le 26 septembre, l'actrice, co-réalisatrice du documentaire "Demain", avait rendez-vous avec les élèves du Lycée Massabielle du Vernet la Varenne

Lundi 26 septembre, rendez-vous au Lycée Massabielle du Vernet la Varenne (63). Au cœur de l’Auvergne, à 800 mètres d’altitude, le lycée accueille des élèves de la 4ème au Bac Pro Services Aux Personnes et Aux Territoires. Les dernières nappes de brouillard se dissipent pour mieux nous permettre d’apprécier le paysage environnant qui nous incite à prendre une grande bouffée d’air frais et dynamisant !

 

Il y a une ambiance particulière au lycée ce lundi matin car aujourd’hui élèves et équipes s’apprêtent à accueillir Mélanie Laurent. Actrice de cinéma à la carrière nationale et internationale, sensible depuis de nombreuses années à la cause écologique et au devenir de la planète, Mélanie Laurent s’est engagée dans la réalisation du film Documentaire « Demain » (2015), dont on connaît tous aujourd’hui la portée et le succès. Auréolé du César du Meilleur Documentaire lors de la cérémonie 2016, nombre d’élèves du réseau CNEAP ont pu assister à la projection de ce documentaire, dont ceux du Lycée Massabielle bien entendu.

 

Ce lycée, c’est une histoire au cœur d’un territoire, c’est aussi une grande histoire avec la Comédie de Clermont Ferrand. En effet, depuis plus de 20 ans, le Lycée et la Comédie sont associés pour permettre aux élèves de s’immerger le plus souvent possible dans un bain de culture, que ce soit en assistant à des représentations théâtrales ou en participant à des projets co-construits par le Lycée et la Comédie.

Chaque année, Jean Marc Grangier, directeur de la Comédie de Clermont Ferrand et ami du lycée, vient présenter la nouvelle saison aux élèves et cette année cette présentation a revêtu un caractère particulier.

 

A la suite de plusieurs projets théâtraux menés avec Mélanie Laurent, Jean Marc Grangier lui a proposé, non seulement de programmer un de ses spectacles au cours de la saison 2016-2017, mais aussi d’aller plus loin encore dans la collaboration artistique. Heureuse de s’inscrire dans le temps d’une résidence de trois ans et dans un territoire à découvrir, l’Auvergne, Mélanie Laurent a accepté cette invitation à poser régulièrement ses valises dans un lieu de création qu’elle partagera avec Fabrice Lambert et Johanny Bert. Apportant ses compétences de réalisatrice de documentaire, elle a imaginé un travail avec les élèves du lycée Massabielle. C’est ainsi qu’elle va suivre les élèves, leur quotidien dans le cadre de la mise en place d’un jardin potager en permaculture. Elle en suivra l’évolution au fil des saisons et bâtira un documentaire sous forme théâtralisées et/ou filmées, tout au long de l’année scolaire 2017-2018.

 

Pour réaliser un tel travail, il faut commencer par faire connaissance ! C’est ainsi que Mélanie Laurent, accompagnée de Jean Marc Grangier, Laure Canezin, chargée des relations avec les publics et Jean-Louis Fernandez, photogaphe, est venue à la rencontre des élèves et des équipes enseignantes le 26 septembre dernier.

 

Objectifs de cette journée : faire connaissance, échanger, s’informer sur les parcours scolaires et de vie des élèves … Finalement, prendre le pouls de ce lycée singulier où il règne une ambiance à la fois studieuse, familiale, engagée et où les maitre-mots sont accueil, avenir et solidarité.

 

Estelle Titeux, Chef d’établissement, accompagnée de toute son équipe, a accueilli Mélanie Laurent au cœur d’une classe. Les élèves de Terminale ainsi que deux représentants de chaque classe étaient présents à cette occasion. C’est un dialogue, à la fois simple et chaleureux, qui s’est engagé. Il y avait finalement de la curiosité des deux côtés, Mélanie Laurent posant des questions aux élèves sur leur parcours et sur ce qui les avait amenés à choisir le lycée Massabielle. Les élèves, quant à eux étaient curieux de savoir pourquoi Mélanie Laurent avait choisi leur lycée et quel était son parcours. En voici quelques extraits …

 

Paroles d’élèves :

« Ici, les enseignants me permettent de mieux me concentrer, on discute avec nos enseignants, on apprend même parfois en rigolant. J’arrive beaucoup mieux à apprendre et je ne viens pas à reculons »

 

« Les enseignants m’ont donné envie de travailler »

 

« J’avais perdu l’envie de travailler dans mon ancien collège. Maman m’a proposé de venir à Massabielle. Aujourd’hui, je suis très content. On bouge, on ne reste pas toujours assis, pourtant, on apprend autant ! »

 

« Je suis très heureuse ici, on se respecte tous »

 

« On est comme une grande famille, on s’entend tous bien, on est en confiance »

 

« J’étais en échec scolaire, classé -sans solution- par mon ancien professeur principal ». Aujourd’hui, à Massabielle, j’ai retrouvé l’envie d’apprendre, et pourtant, je suis là depuis juste trois semaines »

 

« Ici, j’ai appris à vivre avec les autres. Cette année, je pars à Lourdes avec des hospitaliers en stage et je vais encadrer des personnes handicapées. Ca me rend responsable »

 

« On est un lycée agricole et on peut faire des stages à l’étranger. Ca permet de voir autre chose et c’est une belle expérience »

 

« Pour moi, ce lycée est une nouvelle chance, j’ai l’impression d’être dans un gîte plutôt que dans un lycée. Les liens avec les profs sont très sympas »

 

Les élèves ont également parlé des projets déjà menés avec la Comédie de Clermont Ferrand, notamment ceux réalisés tout au long de l’année 2015-2016. Ils ont collaboré avec Luc Blanchard, un comédien, sur la verticalité : ils ont travaillé leur posture, leur respiration, une manière pour eux de s’affirmer, de prendre confiance en eux. Un autre projet, autour des marionnettes, cette fois, a été mené avec Johanny Bert. Outre la fabrication des marionnettes, les élèves ont appris à les manipuler. Un autre projet, enfin, autour de la magie et du cirque a permis aux élèves de découvrir de nouvelles formes d’expression. Tous ces projets ont abouti à la création d’un spectacle joué par les élèves dans les environs du Vernet la Varenne, mais aussi dans un autre lycée du réseau CNEAP. Les élèves le reconnaissent aisément : « on a pris conscience de notre corps et de ce qu’on est capable de faire. C’est une très belle expérience et on est très fiers de l’avoir fait ».

 

Cette année, nouvelle année scolaire, nouveau projet autour, cette fois, de l’énigme policière. Au programme : création d’un cluedo géant, reconstitution d’une scène de crime, analyse balistique, … tous les enseignants sont mobilisés pour intégrer cette notion dans les cours.

 

Face à tous ces témoignages, Mélanie Laurent semble aussi surprise qu’admirative et elle répond alors spontanément aux questions des jeunes élèves.

Benjamin lui demande pourquoi elle a choisi le lycée ?

« Petite, j’étais dans un collège autogéré, nous avions des rapports privilégiés avec les enseignants et on nous responsabilisait, on nous faisait confiance et du coup, il y avait une grande solidarité entre nous. Comme dans votre lycée. La réalisation du documentaire « demain » m’a ouvert sur l’écologie. Alors j’ai très envie de suivre le projet de jardin potager en permaculture que vous allez mettre en place avec vos enseignants. Ce sera un documentaire intimiste qui suivra l’évolution du jardin et de vous, au fil des saisons »

 

Benjamin a voulu en savoir plus : « Le déclic écologique, ca a été quoi ? »

« J’ai rencontré plusieurs personnes qui avaient à cœur de se battre contre les idées reçues sur l’écologie et j’ai travaillé 10 ans auprès de Greenpeace pour sensibiliser le grand public. Aujourd’hui, riche de toutes ces expériences, l’écologie est au centre de mes préoccupations, c’est aussi ma manière de vivre, une philosophie de vie »

 

Ayant livré son propre parcours personnel, Yohan a eu envie de savoir comment Mélanie Laurent était devenue actrice ?

« Quand j’avais 14 ans, j’ai accompagné une amie sur le tournage d’Astérix. G. Depardieu, qui jouait le rôle d’Obélix, s’est approché de moi et, comme ça, m’a demandé si je voulais jouer dans l’un de ses films ?!! Ma carrière a alors débuté et jai fait mon premier film avec Gérard Depardieu »

 

A l’issue de ses échanges, trois élèves ont accompagné Mélanie Laurent pour une visite des lieux, une nouvelle occasion pour l’actrice de s’imprégner de l’ambiance du lycée : le parc, l’internat, le self, la salle de musique, les salles de classe, le futur lieu d’implantation du jardin potager … autant de lieux qui font l’histoire et l’ambiance du lycée.

 

Puis autour d’un déjeuner végétarien préparé par les enseignants, Mélanie Laurent, l’équipe du lycée et celle de la Comédie ont échangé sur le concret du projet de documentaire. L’année 2016-2017 va permettre à Mélanie Laurent d’affiner le scénario et de déterminer comment il pourra être décliné par les élèves : spectacle, pièce de théâtre, …. Elle souhaite réussir à montrer comment des élèves, parfois arrivés au Lycée Massabielle avec de grandes difficultés scolaires, parviennent à se construire, à trouver ou retrouver confiance en eux grâce au travail qu’ils réalisent. Le tournage aura lieu sur l’année 2017-2018.

 

Il s’agit bien aussi d’inscrire ce projet dans la durée ! Le documentaire sera l’un des éléments du projet, et ce jardin potager est amené à s’installer dans la durée, dans un objectif de transmission d’une promotion d’élèves à une autre, tout en y impliquant les habitants du Vernet pour participer à son entretien. C’est un projet qui voit loin !

 

Au terme de cette journée de rencontres, de visite et d’échanges, un fait est acté : LE PROJET EST LANCE ! C’est une collaboration très riche qui s’annonce et qui place l’élève au cœur du dispositif, c’est bien là le leitmotiv de l’enseignement agricole. Faire de l’élève l’acteur de sa réussite.

Le réseau CNEAP, en général, et le Lycée Massabielle, en particulier sont heureux que Mélanie Laurent soit aujourd’hui associée et partie prenante de cette réussite !

 

Crédit photo : Jean Louis Fernandez

Publié le 03 octobre 2016