Petit rappel utile !

Les certifications professionnelles enregistrées au RNCP : « reconnaissance officielle des compétences et des connaissances professionnelles requises pour exercer un métier classées par niveau de qualification et domaine d’activité. Elles sont constituées de blocs de compétences, ensembles homogènes et cohérents de compétences contribuant à l’exercice autonome d’une activité professionnelle et pouvant être évaluées et validées. » Diplômes et titres professionnels délivrés au nom de l’Etat, titres à finalité professionnelle délivrés par des organismes en leur nom propre ou encore CQP délivrés par les branches professionnelles. Elles sont enregistrées au Répertoire National des Certifications professionnelles (RNCP). Le CNEAP est un certificateur privé, propriétaire de titres RNCP, créés et enregistrés sur demande au RNCP, pour répondre aux besoins des secteurs professionnels visés.

 

En 1993, le CNEAP déposait son premier titre homologué de Chef de rayon dans la Distribution alimentaire en lien avec l’enseigne Carrefour. Depuis, le paysage de la certification professionnelle a beaucoup évolué et le CNEAP fort de son expérience, s’est adapté au fur et à mesure des réformes et notamment depuis la loi du 05 septembre 2018, dite « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel ».

En 2019 France Compétences devient responsable du RNCP avec la mise en place d’une nouvelle procédure d’enregistrement des certifications professionnelles cadrée selon 9 critères d’évaluation définis par le décret n° 2018-1172 du 18 décembre 2018.

On notera notamment l’exigence d’une :

  • Architecture par blocs de compétences cohérente et de qualité,
  • Adéquation métier-certification, basée sur les besoins pointés par les observatoires des branches professionnelles,
  • Identification de passerelles entre certifications,
  • Procédure formalisée de contrôle qualité de la mise en œuvre de la préparation à la certification par les partenaires habilités par le certificateur,
  • Montée en compétences et professionnalisation de ces mêmes partenaires habilités.

A ce jour, le CNEAP est propriétaire de deux certifications professionnelles (SVN-Surveillant visiteur de nuit en secteur-social et médico-social de niveau 3, RCD-Responsable de centre de profit en distribution de niveau 6 et copropriétaire d’une certification avec le Cabinet BCCA (CApmr-Conducteur accompagnateur de personnes à mobilité réduite de niveau 3).

Dans ce nouveau paysage, le CNEAP poursuit depuis deux ans son travail de certificateur pour répondre aux nouvelles exigences qui rejoignent ses valeurs et son projet 2018-2023 « Éduquer, former, agir pour nos territoires » :

  • En 2018, renouvellement des certifications professionnelles SVN et CApmr pour 5 ans, avec une architecture en blocs de compétences,
  • Mise en œuvre de la personnalisation des parcours, le développement de la VAE et l’accès progressif par bloc de compétences,
  • En 2020, ont été actées avec la CPNE FP du secteur du sanitaire, social et médico-social à but non lucratif (ex. Unifaf) des équivalences entre le SVN du CNEAP et le CQP Surveillant de Nuit (niveau 3, en cours de demande d’enregistrement au RNCP) du secteur.
  • Le réseau SVN s’est élargi, passant de 12 à 18 centres habilités en métropole et outre-mer (formation – évaluation) visant une offre certifiante SVN plus large, majoritairement destinée aux demandeurs d’emploi,
  • Lancement d’un appel d’offres fin 2020 pour l’habilitation des partenaires du réseau RCD dans le cadre de la demande de renouvellement à venir.

Parallèlement, le CNEAP conduit un travail prospectif autour de projets dans les secteurs du sport équestre, de l’accompagnement de la dépendance et de l’animation/accompagnement des personnes en situation de fragilité avec l’objectif de proposer trois nouvelles certifications à l’enregistrement au RNCP dans les deux prochaines années.

Finalement, le CNEAP réitère sa posture de certificateur au service des acteurs professionnels, et favorise ainsi l’insertion et l’évolution professionnelle des personnes, qu’elles soient stagiaires de la formation professionnelle, demandeurs d’emploi ou salariées, en garantissant l’acquisition de compétences métier et leur adaptation aux besoins spécifiques des entreprises. Le CNEAP certificateur remplit sa mission d’animation et de dynamisation des territoires.

Question à Corinne HUGON, Consultante formateure et accompagnateure VAE

Quel est votre point de vue sur l’évolution du CNEAP en tant que certificateur ?

” Être certificateur n’est pas anodin, le CNEAP en a pris la mesure et la nomination d’un responsable du suivi-animation-coordination et de l’administration de ses certifications professionnelles, structurées en réseaux d’acteurs, est gage de qualité en la matière. Le CNEAP a engagé une démarche de professionnalisation des acteurs de ses 3 certifications professionnelles. En 2019/20, j’ai pu y contribuer, en formant à l’accompagnement VAE 24 personnes de 17 centres habilités. D’autres formations sont « dans les tuyaux ». Le CNEAP se tient informé des évolutions du monde de la certification professionnelle et accompagne le développement de la VAE par différents moyens. Si de manière générale un certificateur n’est pas dans l’obligation d’apporter ses services de formation et d’accompagnement, le CNEAP a fait le pari de l’acculturation et de la professionnalisation pour favoriser la qualité des actions préparant à ses certifications professionnelles. C’est très positif !”

Réseaux SVN et Fiche RNCP SVN
Réseau RCD et Fiche RNCP RCD
Réseau CApmr et Fiche RNCP CApmr

Les membres des réseaux SVN, RCD, CApmr,
Corinne Hugon, Consultante Formateure et accompagnateure VAE
Charles Joseph-Bresset, Chargé de mission Acc. Pédagogique et Organisation Scolaire au CNEAP